Vœux de la ministre du Travail aux agents du SEFI

2019-02-04T14:56:08+00:004 février 2019|

La ministre du Tourisme et du Travail, Nicole Bouteau, a présenté ses vœux aux agents du service de l’emploi, de la formation et de l’insertion professionnelle (SEFI), vendredi dernier, lors de leur séminaire de début d’année.

Alors que les indicateurs de l’emploi sont à la hausse et avec une confiance retrouvée auprès des entreprises, le gouvernement entend poursuivre ses efforts en 2019. C’est dans cadre que la ministre du Travail a salué l’implication et le travail des agents du SEFI, et les a encouragé dans la réussite des missions qui leur sont confiées. Nicole Bouteau a rappelé que les enjeux de la politique publique de l’emploi sont ceux de l’ensemble des forces publiques. L’emploi reste la priorité absolue du gouvernement et chaque collaborateur du SEFI est lié par ces enjeux.

Concernant les grands axes de la politique de l’emploi et de la formation professionnelle, l’objectif est d’infléchir significativement la courbe du chômage grâce à une politique publique de l’emploi et de la formation professionnelle qui puisse être garante de l’accès pour tous à une formation de qualité. Cet objectif demande une gestion spécifique des dispositifs d’aide à l’emploi, stages comme contrats aidés,  adaptés tant aux besoins des entreprises que des demandeurs d’emploi.

Nicole Bouteau est revenue sur la feuille de route 2019 du service. Cette année l’accent sera mis sur le dispositif de l’apprentissage qui est un véritable contrat de travail alternant une formation théorique en centre et un stage d’expérience professionnelle en entreprise. Il est primordial que la formation professionnelle soit à la fois en adéquation avec le bassin d’emplois et le bassin de recrutement. Le grand chantier de la  Gestion Prévisionnelle des Emplois et Compétences Territoriale (GPECT), outil de pilotage, agile et concerté, s’inscrit dans cette démarche. La GPECT vise à répondre à la problématique de l’adéquation entre ressources et besoins en main d’œuvre.En 2019, le SEFI fait également évoluer sa carte des formations afin de faciliter l’insertion des demandeurs d’emploi sur le marché du travail. Il poursuivra aussi sa refonte afin d’être plus accessible tant par les demandeurs d’emplois que par les entreprises partout en Polynésie.

Enfin, un plan de communication commun à la direction du travail et au SEFI, présentera les missions de chacun. Plus spécifiquement pour le SEFI, il s’agira notamment d’informer le public sur le panel de dispositifs que propose le service, d’orienter les demandeurs d’emplois et les entreprises et de communiquer sur le métier de conseiller à l’emploi.