Vœux auprès des confessions religieuses

2019-01-27T09:05:59+00:0026 janvier 2019|

Une grande cérémonie œcuménique s’est déroulée samedi soir à la Présidence, en présence du Président Edouard Fritch et de plusieurs membres de son gouvernement.

Dans le cadre des vœux en ce début d’année, le Président a en effet souhaité réunir les principales confessions religieuses, catholiques, protestants, église adventiste, communauté du christ ou encore Assemblée de Dieu.

« C’est avec une profonde joie que j’ai l’honneur et le privilège de vous rassembler tous ici en ce dernier samedi du premier mois de l’année 2019. Aussi, il m’est encore temps d’adresser à chacune et à chacun d’entre vous, mes vœux de bonheur, de paix et de bonne santé. Que notre pays continue à vivre dans la solidarité, le respect et la tolérance. En d’autres termes, que notre pays continue à vivre selon les valeurs chrétiennes », a déclaré le Président Edouard Fritch dans son discours.

« Durant ces quatre dernières années, j’avais opté pour des rencontres particulières de prière avec chacune des confessions ici présentes. Durant ces quatre années, j’ai fait de la famille, un thème majeur de préoccupation. Pour les années à venir, je continuerai à le faire car, la conversion des familles est une œuvre de longue haleine. Cette année, je me suis permis d’innover et de vous demander de bien vouloir nous rassembler dans l’unité et dans l’œcuménisme. A cet égard, je vous remercie d’avoir bien voulu accepter cette formule, pour la célébration de cette année », a indiqué le Président.

« Mes amis, mon gouvernement avec sa majorité travaillent avec acharnement pour que notre pays se porte mieux sur le plan socio-économique. Les choses vont mieux. La situation de notre pays s’améliore incontestablement. Je remercie les ministres et la majorité qui nous soutiennent pour faire prospérer notre pays. Cependant, je ne serai apaisé et satisfait que lorsque nos familles iront beaucoup mieux. Je suis encore trop attristé par certains drames familiaux révélés presque quotidiennement par l’actualité », a poursuivi le Président.

« Devant certaines situations préoccupantes, j’ai l’humilité de vous demander de nous aider. J’ai commencé à vous solliciter en vous rassemblant, tout d’abord en 2016 pour des recommandations sur une bonne politique pour nos familles, puis le 21 décembre dernier, pour une concertation sur le sujet de la vente et des débits de boissons alcoolisées », a également rappelé le Président.