Visite officielle du ministre Gérald Darmanin : entretien avec le Président Fritch

2018-07-27T11:03:40+00:0027 juillet 2018|

Le Président Edouard Fritch, accompagné du Haut-commissaire, René Bidal, du Vice-président, Teva Rohfritsch et de plusieurs membres du gouvernement, a accueilli, vendredi matin, à Faa’a, le ministre de l’Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin, en visite officielle en Polynésie française.

Après un dépôt de gerbes au Monument aux morts, le Président et le ministre de l’Action et des Comptes publics se sont, ensuite, entretenus à la Présidence, en présence du Haut-commissaire et du Vice-président.

Pour son déplacement, le ministre de l’Action et des Comptes publics est accompagné de sa directrice adjointe de cabinet, Justine Coutard, du directeur général des douanes et droits indirects Rodolphe Gintz, et d’Edouard Marcus, chef du service juridique de la fiscalité de la Direction générale des finances publiques. La visite de ce haut représentant de l’Etat est une grande première, puisque Gérald Darmanin est le premier ministre de l’Action et des Comptes publics à effectuer une mission en Polynésie.

Lors de l’entretien à la Présidence, le sujet de la mobilité des fonctionnaires polynésiens a été abordé, particulièrement, en ce qui concerne la volonté de ceux-ci à revenir en Polynésie. Le système de dédouanement de la collectivité ainsi que les moyens attribués à la Douane ont, aussi, été évoqués, notamment en matière de lutte contre le trafic de stupéfiants dans la zone économique exclusive (ZEE) polynésienne. À ce titre, le ministre de l’Action et des Comptes publics se rendra, d’ailleurs, dans les différents services des Douanes.

La participation de l’Etat au développement économique du Pays a, en outre, été au cœur des discussions, principalement sur le sujet de la défiscalisation nationale. En effet, ce dispositif d’aide encourage l’investissement des entreprises, dans les secteurs du Logement, de l’Économie bleue et du Tourisme. « Son voyage à Tahiti lui permettra de bien mesurer l’importance de ce levier qui représente pratiquement la seule intervention de l’État dans les investissements privés », a souligné Edouard Fritch, en indiquant que la création d’emplois devait se faire essentiellement à travers le secteur privé.

Le Président Fritch accompagnera Gérald Darmanin dans plusieurs de ses visites lors de son séjour en Polynésie. Il se rendra ainsi samedi à Bora Bora, où ils seront accueillis par le maire Gaston Tong Sang et son conseil municipal afin d’assister à une présentation de l’économie touristique en Polynésie française. Le ministre de l’Action et des Comptes publics et sa délégation repartiront lundi sur Paris.