Visite officielle au Chili : entretien au Sénat

2019-09-08T10:55:07+00:008 septembre 2019|

Dans le cadre de sa visite officielle au Chili, le président de la Polynésie française, Edouard Fritch, s’est rendu, vendredi, au Sénat, dans la ville de Valparaiso.

Située à environ 2 heures de la capitale Santiago, sur la côte, Valparaiso est en effet le siège du Sénat chilien. Cette grande ville portuaire et cette région dans son ensemble sont tournées vers l’Océan Pacifique.

Le président Fritch a eu l’occasion d’échanger notamment avec Kenneth Pugh, sénateur de la région de Valparaiso, et avec la sénatrice Isabel Allende, ancienne présidente du Sénat et de la Chambre des députés, et fille de Salvador Allende, qui a été président du Chili au début des années 70.

L’entretien avec ces deux sénateurs influents a porté sur la prochaine COP 25 sur le climat, au cours de la première quinzaine de décembre, à Santiago du Chili, mais aussi et surtout sur le projet de câble sous-marin de télécommunications entre la Polynésie française et le Chili.

Pour le dossier du câble, le président Fritch, avec la délégation de l’OPT (Office des postes et télécommunications) qui l’accompagne pour cette visite officielle, a montré aux sénateurs l’intérêt de ce projet pour toutes les parties prenantes.

Ancien officier de la Marine chilienne, connaissant bien la région Pacifique et l’île de Pâques, le sénateur Kenneth Pugh a manifesté son soutien à ce projet. Il a mis en exergue notamment des notions de désenclavement et de développement économique pour les différentes entités concernées.

Dans l’après-midi, le président Edouard Fritch s’est par ailleurs rendu dans une station d’atterrage pour câbles située à Valparaiso.

 

//