Visite d’établissements scolaires : la ministre de l’Education à Anaa

2019-06-07T11:21:40+00:007 juin 2019|

La délégation de l’Education menée par la ministre de l’Education, de la jeunesse et des sports, Christelle Lehartel, et le vice-recteur de Polynésie française, Philippe Couturaud, s’est rendue, jeudi, sur l’atoll d’Anaa, dernière étape de sa visite aux Tuamotu.

La ministre et le vice-recteur étaient accompagnés pour ce déplacement de Manuel Sanquer, directeur de cabinet, de Thierry Delmas directeur de la DGEE, de Christian Morhain, Inspecteur d’académie, de Nati Pita, principal du collège de Makemo et de Johnny Biret, inspecteur de l’éducation nationale de la circonscription des Tuamotu Gambier.

Après 7 heures de traversée entre Fakarava et Anaa, à 10 heures du matin, la délégation a été accueillie au quai de l’atoll d’Anaa par Calixte Yip, maire de la commune, qui était accompagné de son conseil municipal et des membres de la communauté éducative de l’île.

Ce déplacement sur Anaa avait pour objectif principal l’installation du dispositif « cycle 3 à l’école ». La journée a débuté par un accueil organisé par les élèves de l’école primaire Manava Tavahiroa de Anaa, puis la délégation a rencontré le maire, son conseil municipal et les parents d’élèves. Elle s’est ensuite poursuivie par un déjeuner de travail avec les membres de l’équipe enseignante.

Les différents intervenants ont pu échanger sur les difficultés rencontrées au quotidien, mais aussi sur les belles réussites comme le projet de protection du kiokio, poisson emblématique de l’atoll. Ce projet porté par Jean-Pierre Beaury, directeur de l’école, les professeures et les élèves avec la précieuse participation des fondations « The island initiative » et « Indifly », a permis de construire une belle synergie au sein de la communauté de Anaa tout en favorisant la mise en place d’une pédagogie active au sein des différentes classes de l’école. C’est aussi dans ce cadre que l’école d’Anaa a pu bénéficier d’un accompagnement du ministère de l’Education au travers de son label AME (aire marine éducative).

La délégation a pu répondre aux différentes questions posées par ses interlocuteurs afin d’expliquer, de rassurer et de co-construire autour de la création d’une classe de sixième à l’école pour la rentrée scolaire prochaine.

Les différents membres de la communauté éducative d’Anaa ont exprimé leur extrême satisfaction de voir leurs enfants, actuellement en classe de CM2, rester encore un an de plus auprès d’eux. Ce qui leur permettra de préparer en douceur leur scolarisation en classe de cinquième au collège de Makemo, riches d’une année de sixième passée sur leur atoll d’origine et en liaison directe avec l’équipe enseignante de leur collège de rattachement au travers de projets de correspondances, de cours réalisés par les professeurs du collège de Makemo, qui se déplaceront sur Anaa, et par une immersion d’une semaine au sein du collège et de son internat en fin d’année de sixième.

Tout ceci permettra une entrée au collège sans rupture affective précoce et sera synonyme de réussite scolaire. La délégation est rentrée sur Tahiti jeudi après-midi.

//