La Polynésie française a reçu de l’Union Européenne (UE) le jeudi 28 décembre 2023, le versement de la première tranche fixe de 6 millions d’euros (716 millions F CFP) du « Programme européen d’appui à la gestion durable de l’eau en Polynésie française » qui est doté d’une enveloppe totale de 31,1 millions d’euros (3,7 milliards de F CFP) pour la période 2021-2027.

Ce premier versement vient concrétiser l’appui budgétaire de l’UE à la politique de l’eau de la Polynésie française-CAP 2030 adoptée par l’Assemblée de la Polynésie française (APF) le 17 juin 2021 et mise en œuvre à compter de 2022 selon les trois orientations stratégiques telles que confirmées par le comité de pilotage de la politique sectorielle de l’eau du 24 août 2023 :

  • Développer des services publics de l’eau axés sur la qualité de la ressource en eau ;
  • Préserver durablement les fonctionnalités du cycle de l’eau pour en bénéficier durablement ;
  • Développer une gouvernance de l’eau adaptée à tous les archipels.

L’objectif général du Pays est de tendre vers une gestion intégrée des ressources en eau pour un meilleur approvisionnement des populations en eau potable, couplé à des programmes d’assainissement des eaux usées. Il s’agit de contribuer, à l’échelle de tous les archipels de la Polynésie française, à l’atteinte des objectifs de développement durable visant à garantir l’accès universel à l’eau potable et à l’assainissement, tout en assurant une gestion intégrée des ressources en eau face aux contraintes du changement climatique.

Par ce premier décaissement, la Polynésie française montre avec succès qu’elle a rempli pour 2023 toutes les conditions requises pour un appui budgétaire sectoriel de l’UE, à savoir :

  • Une stratégie sectorielle pertinente et crédible ;
  • Un cadre macro-économique stable ;
  • Un cadre performant pour la gestion des finances publiques ;
  • Et une transparence et un contrôle du budget.