UNESCO – Inscription des Marquises au patrimoine mondial: Heremoana Maamaatuaiahutapu et Benoit Kautai confiants

2020-09-15T15:25:18+00:0015 septembre 2020|

Le ministre de la Culture, Heremoana Maamaatuaiahutapu, et Benoit Kautai, président de la communauté de communes des îles Marquises (CODIM) ont présenté, mardi à Paris, devant plus de trente spécialistes nationaux du patrimoine naturel et culturel, le dossier dit « étape 2 » de proposition d’inscription de l’archipel au patrimoine mondial de l’UNESCO.

« On rationalise le périmètre des biens. Nous étions sur treize biens, nous sommes aujourd’hui sur sept, selon les recommandations du bien mixte à la fois nature et culture. Tout ce travail par rapport à la première étape a été réalisé. Et nous arrivons à intégrer quasiment toutes les îles des Marquises que ce soit dans le périmètre marin ou terrestre », s’est réjoui le ministre de la Culture.

Même s’il a répété que rien n’était certain, Heremoana Maamaatuaiahutapu s’est montré confiant au terme de la présentation du dossier. « On a le sentiment d’avoir respecté toutes les recommandations qui nous avaient été faites en terme de timing. Nous avons amélioré le dossier qui doit dépasser aujourd’hui les mille pages. C’est un dossier conséquent, riche à la fois sur le plan culturel et sur le plan écologique », a-t-il précisé.

Après les quarante-cinq minutes de présentation technique la délégation polynésienne a noté le très fort intérêt des spécialistes réunis et eu le sentiment d’un bon accueil.

Aux Marquises, tout le monde sera associé

De son côté, Benoit Kautai, maire de Nuku Hiva s’est dit très satisfait: « En tant que président de la CODIM, c’était la première fois que j’assistais à cette audition. Je constate que cela s’est bien passé. Selon moi, c’est en bonne voie ».

Si l’étape 2 s’avère être un succès, avec validation du dossier, l’étape 3 se traduira par deux temps fort, selon Benoit Kautai: « Nous devrons mettre en place le comité de gestion qui sera composé des membres de la communauté de communes et, par la suite, nous mettrons en place des sous-commissions et c’est là que siègeront les différentes associations, des pêcheurs, des chasseurs, etc. Donc tout le monde sera associé ».

Heremoana Maamaatuaiahutapu et Benoit Kautai ont indiqué que la réponse des experts devrait intervenir dans les semaines à venir.

 

//