Un repas offert aux malades polynésiens à Paris

2020-02-24T10:31:27+00:0024 février 2020|

Pour la sixième année consécutive, la Chambre d’agriculture et de la Pêche lagonaire (CAPL) de Polynésie française a offert, dimanche, avec le soutien du ministère de l’Economie verte, à la Délégation de la Polynésie française, un repas à 80 malades polynésiens et leurs accompagnateurs.

Le pasteur Nelson Hioe, aumônier des hôpitaux de Paris et ministre du culte était présent, ainsi que le député Moetai Brotherson, le directeur de cabinet du ministère de l’Economie Verte, Steeve Le Foc, et la déléguée de la Polynésie française, Caroline Tang.

Afin que se perpétue cette belle tradition, la présidente de la CAPL, Yvette Temauri,  demande tous les ans, « aux producteurs et aux agriculteurs de mettre de côté des produits pour que l’on puisse les expédier en métropole pour nos malades qui sont ici. C’est pour cela qu’à chaque salon international de l’agriculture, nous venons avec les produits du pays et nous les invitons tous ».

Tout commence par une rencontre pour la prière. Dimanche cela a eu lieu à La Croisée, d’autres années ce peut être au Rosier rouge : « Après la prière nous venons à la Délégation de la Polynésie française pour le repas. Les malades viennent de partout, de tous les horizons. Nous ne regardons pas la religion. Ils sont heureux d’être conviés », a souligné Yvette Temauri.

L’organisation de ce repas avait été confiée à l’association Te Ramepa Ora (la torche vivante) présidée par Nini Barnouin, qu’Yvette Temauri a tenu à remercier.

//