Taivini TEAI, ministre de l’Agriculture, des Ressources marines, de l’Environnement, en charge de l’Alimentation, de la Recherche et de la Cause animale, a participé à la première journée portes ouvertes de l’Institut français de recherche pour l’exploitation de la mer (Ifremer), le vendredi 7 juin 2024. Cet événement marquait les 40 ans de ce centre de recherche et d’expérimentations marines et aquacoles.

Etaient également présents : Philippe MOAL, directeur de l’Ifremer, Jonathan TARIHAA, maire délégué de Vairao, Xavier MAROTEL, secrétaire général du Haut-commissariat de la République en Polynésie, Jean-Christophe AUFFRAY, délégué territorial à la recherche et la technologie, ainsi qu’une représentante de l’Office français de la biodiversité (OFB).

L’objectif de ces deux journées portes ouvertes est de mettre l’accent sur le partage des avancées scientifiques dans les domaines marins et aquacoles avec le grand public. En plus de célébrer les 40 ans de l’Ifremer, elles sont également associées à la Journée mondiale des océans, célébrée chaque année le 8 juin.

Par ailleurs, 2024 marque la quatrième année de la Décennie de la mer, un programme lancé par la Commission océanographique intergouvernementale de l’UNESCO visant à renforcer la gestion durable des espaces maritimes.

Ces journées portes ouvertes sont organisées autour de différents ateliers scientifiques et d’un laboratoire de biologie moléculaire. Les visiteurs peuvent explorer diverses thématiques tout au long du parcours de visite, notamment : la plateforme technologique Ifremer en partenariat avec la Direction des Ressources marines (DRM) ; la santé des océans et des espèces aquacoles ; l’écloserie de bivalves et l’ostréiculture tropicale ; l’adaptabilité des espèces au changement global ; l’aquaculture de restauration ; l’aquaculture multifacettes ; l’élevage et la production d’holothuries en partenariat avec Tahiti Marine Products ; la logistique dans un centre de recherche expérimentale ; et la reproduction des coraux en collaboration avec l’association Tama No Te TairotoCe sont au total une dizaine de domaines accessibles au grand public.