Soirée de remise des prix du Heiva 2018

2018-07-19T13:51:22+00:0019 juillet 2018|

Le Président Edouard Fritch, le ministre de la Culture, Heremoana Maamaatuaiahutapu, ainsi que plusieurs membres du gouvernement, étaient présents mercredi soir, à To’ata,  à la soirée de remise des prix du Heiva 2018.

Cette nouvelle édition du « Heiva I Tahiti » a regroupé 18 groupes inscrits en catégorie danse, amateur – « Hura Ava Tau », et professionnel – « Hura Tau ». Dix-neuf groupes étaient également en lice dans les différentes catégories en chants traditionnels. Cette année, le jury présidé par Moana’ura Tehei’ura, était composé, en danse, de Makau Foster-Delcuvellerie, Jean-Marie Biret-Toromona et Vaihere Pohue ; en chant, de Jean-Pierre Cheung Sen, Jean-Marc Zinguerlet et Noéline Teinauri; en composition de musique et de chant de Poehei Temaiana ; et en écriture de Steve Chailloux.

Lors de cette soirée, le jury a décerné les prix des meilleurs groupes de danse et de chants dans les différentes catégories du concours. A cette occasion, il a en outre annoncé  les prix de la meilleure danseuse et du meilleur danseur, du meilleur orchestre imposé et création, du meilleur costume végétal, du meilleur grand costume – « Hura Nui », et enfin les différents prix spéciaux. Cette année, 52 prix, avec un montant total de 9 460 000 Fcfp, ont été attribués.

Ainsi, le premier prix en catégorie Hura Tau – le Prix Madeleine Moua – est revenu au groupe  « ‘Ori I Tahiti », de Terauri Piritua qui obtient notamment les prix du plus beau costume végétal, du meilleur « ra’atira ti’ati’a », meilleur « ‘aparima », meilleur « pä’ō’ä hivinäu », et enfin le prix des meilleurs compositeurs. La troupe de Tiare Trompette, « Hei Tahiti », s’octroie le deuxième prix de cette catégorie, ainsi que le prix du meilleur  « ‘ōte’a », et celui du plus beau grand costume – le prix Joseph « Uura ». Le groupe de « Nuna’a E Hau », obtient la troisième place, avec également un prix à la discrétion du jury pour la performance et la scénographie de l’orchestre.

Le premier prix en « Hura Ava Tau » – le prix Gilles Hollande a été décerné au groupe « Tahiti Hura ». Les prix de la meilleure danseuse et du meilleur danseur reviennent respectivement à Perle Renvoyé de la troupe « Tama nō Aimeho nui », et à Tamatea Ondicolberry de « ‘Ori i Tahiti ».

En chants traditionnels, le premier prix en « Tārava Tahiti » a été attribué à Tamari’i Mataiea et celui du « Tārava Raromata’i » a été décerné à « Tamari’i Mahina ». Le premier prix du «Tārava Tuha’a pae » est revenu aux « Tamanui Apato’a nō Papara » et celui du « Hīmene Rūau » a été attribué au groupe Natiara. « Tamari’i Mataiea » a remporté le 1er prix « ‘Ūtē Paripari », « Tamari’i Mataiea » celui du « ‘Ūtē Paripari » et enfin « Tamari’i Rapa nō Tahiti » a obtenu le prix du « ‘Ūtē ‘Ārearea ».

Le Président et le ministre de la Culture ont salué les performances des artistes et chefs de troupe qui permettent de faire vivre la culture polynésienne, durant un évènement culturel connu internationalement et apprécié. Ils ont notamment souligné son importance et le fait qu’il permette à chacun de vivre et de partager toute la beauté de la culture polynésienne.

//