Signature d’une convention de financement avec l’APAJ pour les actions d’aides aux victimes

2018-08-24T11:43:47+00:0024 août 2018|

La ministre de la Famille et des solidarités, Isabelle Sachet, a signé, mercredi après-midi, aux côtés du président de l’Association Polyvalente d’Action Judiciaire de la Polynésie française (APAJ),  Roland Lejeune, une convention de financement, dernière étape avant le versement d’une subvention accordée dernièrement par le Conseil des ministres.

Accompagné de la directrice de l’association d’aide aux victimes, Cécile Moreau, le président de l’APAJ, Roland Lejeune, a eu l’occasion de décrire les actions menées par l’association dans l’accompagnement aux démarches judiciaires des victimes d’agression mais également des actions de prévention dans le domaine de la délinquance et de la récidive.

La subvention du Pays permettra plus spécifiquement l’organisation de groupes de parole à Papeete, à Taravao et à Moorea, de même que des permanences délocalisées dans les communes éloignées. En plus des subventions du Pays, pour mener à bien ses missions, l’association reçoit des aides de l’Etat et sollicite le soutien financier du syndicat mixte pour le contrat de ville et des communes. Elle perçoit également des cotisations de ses adhérents.

Pour cette première rencontre, la ministre a constaté avec satisfaction le bilan très positif des actions de l’APAJ. Le système judiciaire fait de plus en plus appel aux services de l’APAJ. Dans l’activité de l’association, les forces de l’ordre sont des interlocuteurs quotidiens. L’engagement et le sérieux de ces professionnels, la complémentarité des démarches et la réactivité des membres de l’association, en font un partenaire de plus en plus reconnu.

//