Signature de la convention de coopération entre la Polynésie française et Wallis et Futuna

2019-03-01T14:44:32+00:0028 février 2019|

Le président de la Polynésie française, Edouard Fritch, le président de l’Assemblée territoriale de Wallis et Futuna, David Vergé, et le secrétaire général des îles Wallis et Futuna, Christophe Lotigié, ont signé, mercredi soir, à la Présidence, une convention de coopération décentralisée en faveur du développement économique, social et culturel entre la Polynésie française et le territoire des îles Wallis-et-Futuna.

Cette signature a notamment eu lieu en présence du président de l’Assemblée de la Polynésie Française, Gaston Tong Sang, du secrétaire permanent pour le pacifique Sud, Hervé Jean de la Batie, et du vice-président du gouvernement de la Nouvelle-Calédonie, Jean-Louis d’Anglebermes.

Etaient présents également le président du conseil territorial de Saint Barthélemy, Bruno Magras, le président du Conseil territorial de Saint-Pierre Miquelon, Stéphane Lenormand, le représentant de la Communauté du Pacifique, Peggy Roudaut, et de représentants de l’Union Européenne, notamment Sylvie Millot, cheffe d’unité PTOM (Pays et territoires d’outre-mer).

Cette convention cadre intervient après l’accord signé entre les trois assemblées parlementaires de Nouvelle-Calédonie, Polynésie française et Wallis-et-Futuna. Elle détermine les grands principes de la coopération bilatérale dans six secteurs stratégiques pré-identifiés en commun : les ressources primaires, le tourisme, la culture, l’environnement, l’énergie et les transports maritimes et aériens. Elle prévoit des conventions particulières d’application dans chacun des secteurs précités.