Signature de convention pour l’ouverture d’un espace Margaret’s place au Lycée du Diadème

2021-01-26T21:36:50+00:0026 janvier 2021|

La ministre de l’Education, de la modernisation de l’administration en charge du numérique, Christelle Lehartel, a signé, mardi, au lycée du Diadème, la convention tripartite pour l’ouverture d’un espace Margaret’s place, avec Mareva Marciano de la fondation Paul et Mareva Marciano et le proviseur du lycée.  

Ce programme consiste à ouvrir un espace destiné à accueillir, en groupe ou individuellement, les jeunes du lycée par une psychologue dans un cadre convivial. Ce dispositif « Margaret’s place » qui obtient d’excellents résultats dans les établissements américains où il est implanté viendra en complément, en soutien du travail de suivi des élèves par les personnels enseignants et non enseignants de cet établissement, et plus particulièrement des personnels d’éducation, de santé et du secteur social.  

L’originalité de ce dispositif en Polynésie française réside dans son co-financement. Ainsi, la fondation Paul et Mareva Marciano et le Pays financent chacun près de 15 millions Fcfp de janvier 2021 à juin 2024 pour faire fonctionner cet espace, ce programme, et pour l’emploi d’une psychologue.  

La ministre a tenu à remercier Mareva Marciano pour avoir porté ce programme Margaret’s Place en Polynésie française, la direction générale de l’éducation et des enseignements pour avoir concrétisé cette convention tripartite avec Charlotte Girard, la représentante de la fondation Marciano en Polynésie française, la direction de la santé qui va contribuer au suivi des situations d’élèves avec la psychologue de ce lieu de parole, le proviseur du lycée Diadème et ses équipes, ainsi que Jean-François Martin, PDG de l’OPT, pour son soutien en termes d’équipements numériques.   

Après cette signature et une période de formation des intervenants dans ce programme, l’espace Margaret’s place devrait ouvrir ses portes début mars.

 

//