Séminaire du travail

2019-10-15T11:59:42+00:0015 octobre 2019|

La ministre du Tourisme et du Travail, Nicole Bouteau, a réuni, vendredi dernier, plus de 180 agents du Service de l’emploi, de la formation et de l’insertion professionnelle (SEFI), la direction du Travail et du centre de formation pour adultes (CFPA), dans le cadre d’un séminaire dédié aux mesures de soutien à l’emploi, avec bilan et perspectives d’évolution.

Lors de son intervention en ouverture de séminaire, la ministre a rappelé les avancées dans le domaine du travail, de l’emploi et de la formation professionnelle depuis la mise en place du nouveau gouvernement en mai 2018 dont la priorité est de réduire la courbe du chômage, tout en permettant au public le plus éloigné du marché de l’emploi de s’insérer durablement. Les actions du gouvernement ont été nombreuses dont celle de lever certains freins périphériques à l’emploi. Il s’agit notamment de l’obtention du permis de conduire qui, pour les employeurs, est souvent un préalable à l’embauche. Un projet de loi du Pays relatif au financement du permis de conduire sera très prochainement soumis à l’examen de l’Assemblée de la Polynésie française. A compter de 2020, le CFPA met également en œuvre au sein de l’établissement la formation au permis de conduire au bénéfice des stagiaires qui y suivent une formation professionnelle.

En matière de formation professionnelle, la difficulté pour les demandeurs des îles d’accéder aux formations dispensées à Tahiti sera levée par la création d’un centre d’hébergement commun aux jeunes travailleurs qui ont des difficultés à se loger et aux stagiaires des îles qui viennent le temps de leur formation à Tahiti. Par ailleurs, la mise en œuvre de la première plate-forme numérique polynésienne en matière d’e-formation, « Fenua Compétences », permettra aussi de désenclaver les îles éloignées par la mise en œuvre de formation à distance. Ce projet fait l’objet d’un partenariat entre le Pays et le Fonds Paritaire de Gestion qui en est l’initiateur.

Pour répondre aux besoins en matière de formation professionnelle, le CFPA va également dès 2020 ouvrir « l’Ecole des Travaux Publics » et proposer tant au secteur public que privé des formations qualifiantes dans le domaine du BTP.

Nicole Bouteau est également revenue sur les dernières et principales évolutions du code du travail avec la loi du Pays sur la protection et la promotion de l’emploi local ou les dispositions relatives à la modification des cas de recours au contrat de travail à durée déterminée.

La matinée s’est poursuivie par une présentation, par les directions du SEFI et du CFPA, du bilan des mesures de soutien à l’emploi. La direction du Travail est quant à elle intervenue sur le travail illégal, dont les contours, les conséquences et les sanctions sont mal ou peu connus. L’institut de la statistique a, ensuite, présenté les résultats de l’enquête emploi menée entre mai et août 2018 sur les îles de la Société, avec donc un point précis sur le marché du travail en Polynésie française. Enfin, Christian Montet, professeur émérite de Sciences économiques à l’université de la Polynésie française, a clôturé la matinée par la présentation de politiques publiques de l’emploi à travers le monde et des enseignements que la Polynésie pourrait en tirer.

L’après-midi a été consacrée à des ateliers de travail sur différentes thématiques : l’insertion–professionnelle des demandeurs d’emploi,   l’élaboration du schéma directeur de la formation professionnelle,  le soutien à l’emploi en milieu urbain, rural et dans les archipels éloignés,  l’apprentissage, lespistes d’améliorations et les mesures d’aide à l’emploi.

En conclusion de ce séminaire de travail, Nicole Bouteau a souligné le rôle important des service et des agents publics qui mettent en œuvre les politiques publiques du Pays. Elle a ainsi remercié chacun des participants pour leur investissement dans les missions qui leur ont été confiées et rappelé que ce rendez-vous désormais annuel était important pour échanger sur la politique publique en matière d’emploi, sur les évolutions et adaptations nécessaires afin de répondre aux besoins de la Polynésie et de sa population.

//