Séminaire de lancement de la démarche partenariale d’élaboration de la stratégie habitat de la Polynésie française 2020 – 2030

2019-10-10T12:08:18+00:0010 octobre 2019|

Le logement est l’une des priorités majeures du gouvernement de la Polynésie française. Le Pays, en étroite relation avec ses partenaires, agit quotidiennement pour que les habitants aient accès à un logement adapté à leurs besoins et à leurs ressources.

Cependant, il convient désormais d’inscrire dans la durée cette priorité de l’accès à un logement dans une approche plus globale de cadre de vie, d’équipement et de services, c’est-à-dire une politique publique de l’habitat, co-construite avec tous les partenaires. Les objectifs et les principes de cette politique publique de l’habitat doivent émerger d’une démarche concertée, à la lumière d’un diagnostic partagé et des priorités de l’action publique dans ce domaine, poursuivant un objectif de répondre à des besoins de logements à coût abordable pour tous.

C’est une politique ambitieuse et volontariste qui doit être désormais engagée dans la durée. Il s’agit donc d’adapter notre cadre bâti et l’aménagement durable de notre Pays pour une meilleure qualité de vie des Polynésiens. Il est urgent de maîtriser notre urbanisation pour faire face aux chocs climatiques et énergétiques.

L’élaboration de la stratégie de la politique publique de l’habitat (PPH) 2020-2030 est une démarche que le Pays initie pour répondre à cette ambition d’un territoire solidaire et durable, et permettre à tous de se loger décemment.

Les outils et les programmes existants tels que les plans généraux d’aménagement ou de prévention des risques naturels, les projets en cours comme le schéma général d’aménagement ou les projets de rénovation urbaine doivent pouvoir contribuer à un meilleur développement de notre territoire. L’ambition de la démarche qui est engagée aujourd’hui est d’offrir à chacune et chacun des possibilités de se loger plus facilement, à chaque période de la vie, en répondant aux besoins de tous les habitants en fonction de leurs ressources et de leurs projets résidentiels, de leurs situations individuelles dans toutes leurs diversités.

C’est pourquoi la politique publique de l’habitat poursuit l’objectif de définir ensemble ce que nous voulons pour notre habitat d’aujourd’hui et de demain.

Chaque situation de vie est unique et il faut pouvoir y répondre avec une offre de logements diversifiée, équitable et économiquement accessible. La politique publique de l’habitat que nous souhaitons conduire doit proposer des solutions adaptées au contexte social et à l’environnement géographique incluant la mobilité entre archipels.

Le Pays a fait de la relance de la construction une priorité ces dernières années. C’est tout d’abord la relance de la construction de logements sociaux par l’OPH et par les organismes de logement social privés (OLS Privés), la mobilisation de l’Aide à l’Investissement des Ménages dans le neuf et dans l’ancien pour favoriser l’accession à la propriété des familles disposant de ressources entre 2 et 4 SMIG, ou encore les aides apportées à l’amélioration de l’habitat des familles.

Les besoins estimés restent élevés tant le retard accumulé ces dernières décennies est important. Les enjeux sont de soutenir la construction et la production de logement, traiter l’habitat indigne, permettre la décohabitation des nombreux logements sur-occupés, développer une offre d’habitat spécifique pour les jeunes, les séniors, et la création de structures d’accueil et d’hébergement… et résorber les listes d’attente des nombreux demandeurs de logements.

Ce besoin quantitatif doit être précisé pour répondre de manière adaptée à la diversité des situations, en fonction des ressources et la taille des familles et favoriser le développement de l’habitat en prenant mieux en compte la proximité et la qualité des services, des équipements, des espaces et des transports.

La politique publique de l’habitat est une approche  globale qui doit permettre d’apporter des réponses adaptées et diversifiées à tous dans l’ensemble des archipels. La stratégie de l’habitat est l’outil de planification et d’organisation des territoires  pour apporter des  réponses aux enjeux d’évolution des modes de vie tout en accompagnant les habitants à se loger tout au long des étapes de leurs vies.

Au-delà de la construction de nouveaux logements avec la relance de l’offre nouvelle, il est urgent de rénover les logements existants, à la fois en maintenant des efforts sur les quartiers prioritaires dans le cadre de projets globaux, mais aussi en matière de rénovation du parc privé. Cela implique un effort sans précédent en faveur de l’amélioration des logements sociaux et privés, en co-construisant des dispositifs et des mesures d’appui au développement d’une offre d’habitat de qualité et à loyers abordables dans le parc privé.

La nouvelle politique publique de l’habitat devra répondre également à une ambition forte de construire autrement la ville, avec des objectifs de généralisation de nouveaux bâtiments résilients, mobilisant des matériaux locaux comme le bois local, et aller vers un urbanisme décarboné, plus végétal , soucieux de développement durable, des ensembles immobiliers mieux insérés dans le tissu urbain existant, à proximité des équipements et des services.

Il est nécessaire de construire une stratégie nous permettant de répondre de manière efficace aux besoins de chacun. Que l’on veuille construire ou rénover un logement, que l’on vive à Tahiti ou dans une autre île, que l’on veuille y habiter quelques temps ou y ancrer son parcours de vie, on doit pouvoir trouver des réponses adaptées à la diversité des attentes de tous les Polynésiens, quel que soit l’archipel sur lequel on réside.

Cette ambition de l’accès à un logement de qualité et à un coût abordable passe par une démarche qui se déroulera en plusieurs temps. Un premier moment sera consacré au diagnostic de situation de nos territoires en matière d’habitat, un deuxième pour définir les priorités qui s’en dégagent, et enfin il conviendra d’élaborer en partenariat la stratégie de l’habitat et la programmation pluriannuelle correspondante.

Cette démarche partenariale nous permettra de bâtir ensemble notre politique de l’habitat au service du « mieux habiter notre fenua ».

Rappelons que l’élaboration de la Politique Publique de l’Habitat est à l’initiative du Gouvernement de la Polynésie française, sous l’autorité du ministre du Logement et de l’Aménagement du territoire, en charge des transports interinsulaires, Jean-Christophe Bouissou.

Les travaux sont animés et coordonnés par la Délégation à l’Habitat et à la Ville, avec l’appui d’un groupement de bureaux d’études spécialisés composé de la SCET (Services, Conseil, Expertises et Territoires), société d’ingénierie de projets accompagnant les collectivités et leurs satellites – entreprises, MERCAT bureau d’études et de conseil en stratégie et programmation et l’agence de développement territorial polynésienne ITOITO.

 

Programme séminaire habitat
//