Salon International de l’Agriculture à Paris

2019-02-21T09:54:36+00:0021 février 2019|

Le ministère de l’Economie verte et la chambre d’agriculture et de la pêche lagonaire de Polynésie française (CAPL) vont promouvoir le secteur primaire et ses beaux produits, du 23 février au 3 mars, au sein du hall 5.1, parc des Expos, Porte de Versailles à Paris. Une réelle promotion au sein d’un des salons les plus fréquentés de métropole. L’occasion d’une belle visibilité.

La Polynésie se présente à nouveau en force, cette année, au Salon International de l’Agriculture (SIA). Réunie autour d’Yvette Temauri, présidente de la CAPL, la délégation venue de Polynésie française s’est donné les moyens de séduire les visiteurs dès ce samedi. Elle comprend des professionnels du secteur primaire ainsi que des exposants qui proposeront, sur un stand très fonctionnel, une grande variété de produits comme du rhum, des liqueurs, de l’Hinano, des jus de fruits, des confitures, du monoï, des gousses de vanille, du sirop de vanille ou encore du punch vanille et passion.

A noter que, comme en 2018, quatre professeurs et dix élèves du lycée agricole de Moorea feront connaître leurs diverses productions dont de succulentes confitures.
Certains des produits polynésiens participeront au Concours Général. Avec, pour la vanille, de sérieuses chances de médailles.

Le miel polynésien sera particulièrement mis à l’honneur sur le stand lors de cette édition du salon. Il est vrai que le secteur se développe et sa production est de qualité. La profession compte 464 professionnels et 10 402 ruches. Les miels polynésiens sont très diversifiés tant en goût qu’en couleur. Plus de cent types de pollens les constituent.
Les Polynésiens raffolent du miel en général. La consommation moyenne est de 861g par habitant par an. En métropole, elle n’excède pas 600g. Et si l’intérêt pour ce sucre naturel, facile à obtenir notamment dans les îles, est grand, celui pour son utilisation en médecine traditionnelle l’est tout autant.

Temps fort de la semaine, de 11h à 13h le dimanche 24 février, Vaimalama Chaves, Miss France se rendra sur l’espace polynésien. Elle y sera accueillie par Yvette Temauri, la ministre Christelle Lehartel, ministre de l’Education et de la Jeunesse. Une visite organisée en partenariat avec la Délégation de la Polynésie française à Paris et le Comité MissFrance.
Enfin, de fréquentes animations, chants et danses, avec toere et pahu,  permettront de créer un bel univers polynésien. Ainsi le 24 février mais aussi les 1er, 2 et 3 mars, un groupe de danse et ses musiciens se produiront trois fois par jour.
L’an dernier 672 570 visiteurs ont arpenté les allées de la plus grande ferme de France. Le SIA est le deuxième plus important salon de France, en termes de fréquentation et de notoriété, derrière le Mondial de l’automobile et devant la Foire de Paris.