Réunions aux Marquises de la Délégation pour la Prévention de la Délinquance des Jeunes

2020-07-27T14:38:09+00:0027 juillet 2020|

Deux réunions de la Délégation pour la Prévention de la Délinquance des Jeunes (DPDJ), se sont respectivement tenues, jeudi et vendredi derniers, sur l’île de Hiva Oa et sur Nuku Hiva,

Elles ont été menées par le chef de service de la DPDJ,  Teiva Manutahi, accompagné de son adjoint, Albert Hugues, et en collaboration également avec le Tavana hau de la circonscription des îles Marquises, Joseph Frébault.

Les différentes confessions religieuses, les acteurs de la jeunesse et du sport, les élus municipaux, les services de l’Etat et du Pays étaient tous représentés à ces réunions.

La jeunesse marquisienne était au cœur des réflexions de ces réunions multi-partenariales. L’oisiveté, le mal-être, la consommation d’alcool et de drogues de plus en plus précoce et la perte des figures d’autorité ont été identifiées comme étant les principales causes des phénomènes de transgression chez les jeunes.

La richesse des échanges entre les partenaires a abouti à des pistes de réflexion intéressantes prenant en compte les spécificités de l’archipel.

Dans son rôle de coordinateur, la DPDJ souhaite impulser une meilleure synergie des acteurs locaux, comptant sur une volonté conjointe d’unir les ressources et les énergies, afin de lutter contre les phénomènes de déviances et de débordements. Cette méthodologie de travail devrait amener les forces en présence à penser et dégager des politiques sociales et de jeunesse efficientes pour l’archipel.

Après cette première tournée de la DPDJ à Hiva Oa et Nuku Hiva, Teiva Manutahi souhaite rencontrer l’ensemble des hakaiki de l’archipel à l’occasion de la prochaine réunion de la CODIM (Communauté de communes des îles Marquises).

//