Rencontre du ministre du Logement avec les acteurs nationaux de l’habitat

2019-06-19T14:39:21+00:0019 juin 2019|

En déplacement à Paris, le ministre du Logement et de l’aménagement du territoire, Jean-Christophe Bouissou, a rencontré, mardi, Bruno Arcadipane président et Bruno Arbouet directeur général du groupe Action logement.

Cette entrevue visait à un échange sur la situation générale en matière d’habitat et plus particulièrement les orientations du plan d’investissement engagé par action logement en faveur des territoires ultra-marins. A cette occasion, Jean Christophe Bouissou a rappelé que l’accès à un logement décent est une priorité du gouvernement de la Polynésie française depuis ces dernières années.

Bruno Arcadipane a précisé les orientations prises par action logement pour répondre aux besoins des logements des salariés. A cet effet, dans le cadre du plan logement outre-mer en cours d’élaboration au plan national, des propositions des partenaires sociaux ont été faites en faveur, notamment, des salariés aux revenus modestes pour améliorer l’accès à un logement à prix abordable. Cette situation n’est pas sans rappeler le contexte de la Polynésie française, qui malgré la mobilisation d’importants moyens du Pays en faveur des familles aux revenus modestes, ne permet pas toujours de solvabiliser les ménages disposant de ressources de 1,5 à 3 SMIG.

Aussi, il a été proposé d’engager des échanges techniques pour définir les voies et les moyens d’un partenariat entre les instances nationales du groupe action logement et le Pays, incluant les partenaires de la politique du logement de la Polynésie française pour contribuer à un meilleur accès à un logement abordable pour les salariés aux ressources modestes.

Le ministre a tenu à remercier le président de cet échange particulièrement constructif. Une séance technique devant se tenir entre le directeur général du groupe action logement et le directeur de la Délégation à l’Habitat et à la Ville (DHV) est programmée afin de préparer un cadre de partenariat pouvant améliorer substantiellement les objectifs du plan 3 000 logements.

Entretien avec la fédération SOLIHA

L’après-midi de mardi a été riche en échanges entre Jean-Christophe Bouissou, et Michel Pelenc, Directeur Général de la fédération SOLIHA – Solidaires pour l’habitat. Maryline Dalfarra du ministère du Logement et Mahieddine Hedli, directeur de la Délégation à l’Habitat et à la Ville, ont également participé à cette réunion.

SOLIHA est le premier réseau associatif national ayant pour vocation et métier d’agir dans le champ de l’habitat privé pour apporter des solutions concrètes aux ménages confrontés à des difficultés pour se maintenir ou pour accéder à un logement abordable et décent. Cette fédération regroupe 140 organismes répartie en France métropolitaine, dans les DOM et la Nouvelle Calédonie mais celle-ci n’est pas encore présente en Polynésie française.

A cette occasion, Jean Christophe Bouissou a exposé le dispositif d’aide déployé par le Pays au travers de l’Office polynésien de l’habitat (OPH), aide en fare et aides à l’amélioration de l’habitat. Le ministre souhaite optimiser qualitativement l’usage de ces aides en apportant un appui technique dans la définition du projet d’habitat des familles. Dans un objectif de bonne mise en œuvre d’une politique publique de l’habitat, prenant en compte aussi le parc privé, le ministre souhaite accompagner les propriétaires privés occupant les propriétaires bailleurs dans la réhabilitation de leurs logements, dont la destination serait du locatif aidé, en lien avec une association immobilière sociale.

Pour ce faire, Jean Christophe Bouissou et Michel Pennec ont convenu d’organiser une mission en Polynésie française de la fédération SOLIHA au quatrième trimestre de cette année, en étroite relation avec la Délégation à l’habitat et à la Ville. Aussi, le ministre a proposé d’engager d’ores et déjà des échanges techniques pour apporter les éléments d’information permettant d’avoir une meilleurs connaissance de la situation locale sur le déploiement des aides et optimiser l’appui opérationnel qui pourrait être déployée par SOLIHA.

Le ministre a tenu à remercier le directeur général de cet échange particulièrement constructif. Le travail technique va se poursuivre afin d’apporter aux familles polynésiennes modeste une offre de logement  en cohérence avec leurs projets de vie.