Remise des prix du deuxième concours Poly’Nov

2018-06-20T18:00:25+00:0019 juin 2018|

Le ministre de l’Economie verte et du domaine en charge des mines et de la recherche, Tearii Alpha, a procédé, mardi après-midi, à la remise des prix du deuxième concours Poly’Nov « Soutien au développement de l’Innovation », à la Présidence de la Polynésie française.

La Polynésie française possède un fort potentiel de développement économique dans le domaine des ressources naturelles tant marines que terrestres (notamment pour l’industrie agro-alimentaire, la parfumerie, la cosmétopée, les biotechnologies), secteur qui restent cependant encore peu valorisé. L’innovation scientifique et technologique et la valorisation des substances naturelles terrestres et marines constituent l’une des priorités de la politique de recherche menée par le Gouvernement depuis ces dernières années. Elle mobilise à la fois les acteurs économiques des secteurs concernés et les acteurs de la recherche publique et privée.

A l’issue de l’organisation par le « Pôle d’Innovation Tahiti Fa’ahotu » du « 2ème Marché et Bourse de l’Innovation » dédié aux transferts de technologie du monde de la recherche vers les acteurs économiques en mars 2018, après la réussite de celui de 2016, le 2ème Concours « Poly’Nov » a été lancé sous le haut patronage du Président de la Polynésie française. Les objectifs de ce concours étaient d’identifier des projets de développement économique basé sur l’innovation, de soutenir les meilleurs d’entre eux grâce à une aide financière et à un accompagnement adapté, de permettre à une entreprise ou un territoire de prendre un avantage sur la concurrence, d’accompagner le programme d’innovation pour optimiser le succès du projet et d’inciter à la création d’entreprise ou à une nouvelle exploitation par une entreprise existante.

Le jury du concours a été réuni le 30 mai dernier pour l’audition de 13 candidats dont les dossiers étaient éligibles, en conformité avec les éléments du règlement définissant les modalités de sélection des lauréats. Ce jury était composé de Jean-Paul Peillex, président de Tahiti Fa’ahotu et président du jury, de Mike Ah Tchoy, directeur du Pôle entreprise de la CCISM, de Gaspard Toscan du Plantier, directeur de la SOFIDEP, de Gilles Lefait de la banque Socredo, de William Vanizette, chef de service de la Direction générale des Affaires Economiques, de Jean Yves Meyer, délégué à la recherche de la Polynésie française et de Pierre Labrosse, délégué territorial à la Recherche et Technologie au Haut-Commissariat de la République en Polynésie française.

Les trois lauréats sont :

  • 1er Prix (1 000 000 Fcfp) : projet « Ecofare » concernant l’extraction et l’utilisation des huiles essentielles et hydrolats de “miri taratoni” et d’agrumes de Polynésie française pour une gamme de produits d’entretien écologique, porté par Samantha Fink et Frédéric Duponchel;
  • 2ème Prix (700 000 Fcfp) : projet « Hotu Parau No Raromatai » concernant la mise en place à Raiatea d’une écloserie de production de juvéniles d’huître perlière (unité de production à terre pour produire du naissain et unité de production dans le lagon pour le pré-grossissement) porté par Alexis Buestel;
  • 3ème Prix (500 000 Fcfp) : projet « Eco Cuir Tahiti » concernant la récupération et la transformation de peaux de poissons auprès des pêcheurs en cuir, grâce à un processus de tannage écologique à base de décoctions de tanins issus de plantes porté par Haumanava Tixier.

Trois autres nominés bénéficieront d’un « panier d’accompagnement » offert par « Tahiti Fa’ahotu » : les projets « Compost Tea » porté par Teanuanua Teriipaia-Rentier, « Leadbees »  porté par Kevin Besson, et « La p’tite cabine » porté par Taharaura Buttard.

//