Remise de diplômes de professeurs de fitness et coach en haltérophilie-musculation

2019-03-22T19:13:00+00:0022 mars 2019|

Une cérémonie de remise de diplômes d’éducateurs sportifs s’est déroulée, vendredi, en fin de journée, en présence de la ministre de l’Education, de la jeunesse et des sports, Christelle Lehartel, et de l’administrateur, chef des subdivisions administratives des îles du Vent et des îles Sous-le-Vent, Raymond Yeddou.

La cérémonie s’est déroulée au club house de la Fédération tahitienne de Tennis, situé à la Fautaua, à Pirae, en présence également des formateurs, des tuteurs ainsi que des membres du jury.

Du 3 avril 2018 au 22 février dernier, l’Institut de la jeunesse et des sports de la Polynésie française (IJSPF) a en effet organisé une formation préparant à un diplôme délivré par l’Etat : le brevet professionnel de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport, spécialité « éducateur sportif », mention « activités de la forme » (BPJEPS AF) dans les options « cours collectifs » et « Haltérophilie et musculation ».

Ce diplôme permet d’exercer les métiers de professeur de fitness et de coach en haltérophilie et musculation. C’est la seconde fois que cette formation était organisée en Polynésie, après une première session également réalisée par l’IJSF en 2013 et 2014, et sa mise en œuvre répondait à une forte demande, pas moins de 92 personnes s’étant portées candidates.

En effet, le secteur de la forme est en plein effervescence, comme en témoignent la création de nouvelles structures, la multiplication du nombre de coachs sportifs ainsi que la médiatisation des activités au travers de magazines et d’émissions télévisées. Le bien-être et la santé sont les principaux moteurs de ce développement, et, par ailleurs, l’augmentation des maladies liées au mode de vie est un enjeu de santé public qui plaidait en faveur de cette formation.

Au final, 23 stagiaires ont été sélectionnés, dont 12 demandeurs d’emploi bénéficiant d’une prise en charge de leurs frais de formation et d’une indemnité mensuelle via le SEFI ont participé à cette formation, qui a mobilisé pas moins de 13 formateurs principaux, dont 5 intervenants de métropole, 15 membres du jury, 14 tuteurs et 7 structures de stage.