Tamatoa BAMBRIDGE et Ariiheiura TIATIA, ont présenté le mercredi 3 janvier 2024, différents projets de recherche à Éliane TEVAHITUA, Vice-présidente, ministre de la Culture, de l’Enseignement supérieur, de l’Environnement, du Foncier et de l’Artisanat, en charge des Relations avec les Institutions.

Un premier projet de recherche portait sur la phytoremédiation par l’intermédiaire de plantes endémiques locales. Il s’agit de s’assurer de l’efficacité du processus de dégradation, concentration, stabilisation ou volatilisation des polluants par des plantes du Pacifique à l’instar du taro. À la suite d’une première phase de recherche bibliographique, une phase d’expérimentation est prévue aux environs de la décharge de Fa’a’ā, en collaboration avec la commune.

Indépendamment de ce projet, ont été aussi présentées des demandes de suivi des rāhui (notamment les espaces naturels classés), ainsi que le lancement d’une recherche exploratoire sur la reconnaissance des ‘ōpū (souches/clans/lignées) en Polynésie française pour la gestion du foncier.