Présentation de la campagne « Octobre rose »

2019-09-27T11:42:26+00:0027 septembre 2019|

Le ministère de la Santé de Jacques Raynal a organisé une conférence de presse, vendredi matin, à la direction de la Santé, dans le cadre du mois de sensibilisation au cancer du sein, « Octobre rose ».

En Polynésie française, le cancer du sein est le cancer le plus fréquent chez la femme avec en moyenne 135 nouveaux cas par an. Il est la deuxième cause de décès par cancer chez la femme.

Un programme de dépistage intensifié du cancer du sein a été institué en novembre 2003 et modifié en 2019. Il permet aux femmes âgées de 50 à 74 ans révolus de bénéficier gratuitement tous les 2 ans d’une consultation de dépistage auprès d’un radiologue conventionné avec la Direction de la santé. Au cours de cette consultation de dépistage sont réalisés un examen clinique des seins et une mammographie, le tout pris en charge à 100% par la Direction de la santé.

Le programme de dépistage a pour objectif de réduire la mortalité due au cancer du sein et la lourdeur des traitements liée à une prise en charge tardive. En 2018, en Polynésie, 5 251 femmes ont réalisé une mammographie de dépistage, soit un taux de participation de 31%.

Afin d’augmenter ce taux de participation, l’échographie mammaire est désormais également prise en charge, lorsqu’elle s’avère nécessaire dans le dépistage. La Direction de la santé prend ainsi en charge l’échographie à 100 %, à travers l’instauration d’un forfait échographie-mammographie de dépistage. Tous les sites de mammographie de Polynésie française participent au dépistage.

L’objectif de cette campagne est d’inciter les femmes de 50 à 74 ans révolus à se faire dépister en les sensibilisant à l’importance du dépistage et en les informant des nouvelles modalités de prise en charge dans le cadre du dépistage du cancer du sein en Polynésie française. « Prends soin de toi et de ta santé, fais ta radio titi », reste donc le message principal pour l’édition 2019 d’Octobre Rose.

Dossier de presse
//