Pose de la première pierre de la nouvelle maternelle de Papeari

2019-06-25T15:12:47+00:0025 juin 2019|

Le président Edouard Fritch, en compagnie de la ministre de l’Education, Christelle Lehartel, et de l’administrateur d’Etat des îles du Vent, Raymond Yeddou, a participé, mardi matin, à la cérémonie de pose de la première pierre de la nouvelle école maternelle de Papeari.

Dans son discours, le maire de la commune de Teva I Uta, Tearii Alpha, a souligné que ce projet s’inscrivait dans la réalisation d’une cité scolaire sur la terre de Matairea, avec le CJA existant, la maternelle qui va sortir de terre et qui sera suivie par la reconstruction de l’école élémentaire.

Le maire a salué la contribution de l’Etat et du Pays pour cette réalisation financée par le Fonds intercommunal de péréquation (FIP) à hauteur de 95%. Sur les 540 millions Fcfp que coûtera l’infrastructure, 25 millions Fcfp seront financés par la commune sur un emprunt auprès de l’AFD. Le chantier est prévu pour durer 20 mois.

Le conseil municipal a décidé, à l’unanimité, de donner le nom de Choi Chong Ah Min à cet établissement scolaire, en mémoire de celui qui fut le premier chef du district de Papeari en 1919. Comme l’a rappelé Alain Sangue, maire-délégué de la commune, il fut également le premier polynésien d’origine chinoise à être décoré de la légion d’honneur pour s’être engagé dans l’armée française pendant la guerre de 14-18 où il s’illustra et fut blessé.

De nombreux descendants de la lignée Ah Min était d’ailleurs présents pour cette cérémonie, à commencer par Alain Sangue, petit neveu du héros.

La matinée a été ponctuée des chants et danses d’élèves de l’école élémentaire ainsi que de la section des grands de l’école maternelle qui ont été chaleureusement remerciés par tous les intervenants ainsi que par le président.

 

//