Ouverture de la 22ème édition du Salon du Tourisme

2019-02-08T15:53:36+00:008 février 2019|

Le 22ème Salon du Tourisme a ouvert ses portes ce vendredi matin, au « Parc Expo » de Mamao, à Papeete, en présence du Vice-président, Teva Rohfritsch, de la ministre du Tourisme, Nicole Bouteau, et de plusieurs membres du gouvernement.

Dans son discours, la ministre du Tourisme a souligné l’importance de cet événement. « En ouverture de notre Salon, je souhaiterais en premier lieu nous féliciter et, avec vous, nous satisfaire : vous le savez 2018 aura été une année exceptionnelle sur le plan touristique avec une croissance qui devrait dépasser les 7% et un nombre de touristes qui a dépassé la barre symbolique des 200 000, cap que nous n’avions pas dépassé depuis 10 ans. Nous attendons les chiffres définitifs mais nous devrions avoisiner les 210 000 touristes sur 12 mois. Ce sont nos efforts conjoints qui permettent ces bons résultats et je tenais à vous en remercier, » a déclaré la ministre du Tourisme.

« 2018 aura été l’année du renforcement de la desserte aérienne internationale avec de nouveaux opérateurs mais aussi des compagnies historiques comme Air New Zealand et Hawaian airlines qui, pour la première a pérennisé sa 3ème fréquence hebdomadaire et, pour la seconde a mis en place un 2ème vol hebdomadaire sur la fin d’année. Notre compagnie Air Tahiti Nui a quant à elle accueilli ses premiers Dreamliner. Elle poursuit en 2019 cette transition importante tout en faisant face aux défis de la concurrence avec le Pays et vous même à ses côtés », a ajouté la ministre.

2018 aura aussi été une année particulièrement dynamique sur le plan de la croisière avec plus de 1100 escales, l’ouverture d’une nouvelle escale à Vairao que le navire Paul Gauguin a expérimenté avec succès grâce aussi à la mobilisation de la commune et du dynamique comité du tourisme de Taiarapu.

« Nous avons encore de la marge, tant en transports, en activités, en hébergement, nous pouvons encore progresser avec l’existant, et développer notre offre dans les mois et les années à venir. Il n’y a pas d’un côté le privé, de l’autre côté le public : il y a la grande communauté du tourisme qui avance, et qui avance bien, en respectant et en considérant chaque maillon de la chaine. Nous avons révisé un certain nombre de textes et de procédures administratives, qui freinaient notre secteur : ça a été le cas dans le transport touristique ou encore l’hébergement. Nous poursuivrons cette année pour libérer les forces, pour aider à diversifier encore notre offre et la commercialiser à travers le monde entier », a également ajouté Nicole Bouteau.

Le Pays a également avancé en matière d’infrastructures. L’un des chantiers les plus importants, qui a abouti en fin d’année dernière, est celui du déploiement du câble Natitua à travers l’archipel des Tuamotu pour rejoindre les îles Marquises. Il participera au désenclavement de nos îles et à leur développement économique notamment dans le domaine touristique. L’année 2019 sera marquée aussi par la réalisation à Tahiti des aménagements de Hotuaraea à Faaa, le site de l’ancien flamboyant. Les travaux ont démarré en fin d’année dernière et seront achevés en cette fin d’année.  Sur l’île de Moorea les travaux de l’Ecomusée Fare Natura à l’entrée du domaine d’Oponohu, ont bien avancé. La livraison du bâtiment est prévue pour la fin de l’année. Il s’agit du premier écomusée sur les écosystèmes de la faune et de la flore polynésienne. A Raiatea, un jardin botanique à l’intérieur de la baie de Faaroa est également en cours de réalisation.

En matière d’hébergement touristique, le gouvernement a souhaité stimuler ce secteur par un nouveau cadre règlementaire et des soutiens accrus du Pays à l’investissement et à la rénovation, avec l’objectif d’accroitre rapidement la capacité d’hébergement ici à Tahiti mais aussi dans les îles. En matière de promotion touristique, depuis plus de 3 ans, le Pays a modifié en profondeur la manière de communiquer sur la destination, la manière de mettre en valeur ses richesses, la manière de susciter le désir et les attentes des visiteurs du monde entier. Ainsi, cette année encore, une nouvelle campagne va être déployée par Tahiti Tourisme sur les différents marchés.

Enfin, en matière de formation, une dynamique a été relancée tant en matière de formation initiale, professionnelle et continue au tourisme. Celle-ci va se poursuivre, progressivement, jusqu’en 2020, toujours dans le but d’améliorer les produits, d’améliorer notre rapport qualité/prix, et d’améliorer la satisfaction des visiteurs. Cette nouvelle édition du Salon du Tourisme se tiendra jusqu’à dimanche et regroupe plus de 270 exposants, un chiffre en constante augmentation depuis sa création.

Discours de la Ministre du Tourisme