Modification du transport scolaire sur l’île de Moorea concernant les écoles du premier degré, CJA et collèges – Point de situation et solutions envisagées

Le ministère de l’Éducation informe la communauté éducative de l’île de Moorea, que la rentrée scolaire de janvier, sera perturbée en raison de la dénonciation du contrat par la société Réseau de Transport Urbain au 30 novembre 2023, et ce, malgré le souhait du ministère de l’Éducation d’une reconduction d’une année avec une revalorisation à la hausse des tarifs de 30%.

Les consultations lancées auprès des entreprises depuis le mois de juillet dernier, ont toutes été déclarées infructueuses, soit en raison d’absence d’offre, soit d’offre jugée irrégulière. Les négociations ont duré plus de trois mois avec le seul transporteur ayant répondu à la procédure négociée.

Le ministère de l’Éducation a réussi à mobiliser 9 bus (voire 11 bus dans la semaine du 22 janvier), pour effectuer le transport scolaire. Cependant, le nombre de bus est inférieur à celui de 15 bus qui effectuaient jusqu’alors le transport scolaire et le transport en commun.

Aussi, ce jeudi 11 janvier, le ministre de l’Éducation, Ronny TERIIPAIA, s’est rendu à Moorea, pour y rencontrer à la mairie de Teavaro, l’ensemble des acteurs, à savoir ; les parents d’élèves, les présidents des associations des parents d’élèves, les chefs d’établissements, les directeurs d’écoles, et les membres du Conseil municipal de Moorea, afin de faire le point sur les difficultés et problématiques rencontrées s’agissant des transports scolaires sur l’île.

Il a alors été décidé d’un commun accord avec l’ensemble de la communauté éducative, et au vu du nombre de bus, que les horaires de certaines écoles seront modifiés afin de permettre l’exécution du transport scolaire.

Sont concernées par ces modifications d’horaires, les écoles primaires de Haapiti, et de Papetoai. L’accueil des élèves du matin pour ces structures sera assuré comme à l’accoutumée. Les autres établissements ne seront pas impactés par ces changements d’horaires dans un premier temps. Sur le sujet, un arrêté en Conseil municipal de Moorea sera rapidement acté et vous sera communiqué ultérieurement.

Le ministère de l’Éducation met tout en œuvre afin que cette situation se régularise pour la rentrée scolaire 2024-2025, au mois d’août prochain. En attendant, il invite les familles qui le peuvent, à conduire leur enfant à l’école ou au collège, permettant ainsi de réduire le nombre d’enfants à transporter. Il est également demandé de favoriser le covoiturage pour ceux qui le souhaitent.

S’agissant des élèves résidant à Moorea, et qui sont scolarisés à Tahiti en semaine, le transport terrestre sera pris en charge avec le nouveau transporteur, Taaroa GUILLOUX. Pour ce faire, ces derniers doivent présenter un justificatif de scolarisation (ex : carnet de correspondance).

Le ministre souhaite rassurer l’ensemble de la population de Moorea, qu’il n’y a aucune polémique de quelque sorte au sujet du transport routier en général et que les informations citées plus haut ne concernent que le transport scolaire.  Il a également été rappelé que les élèves du lycée Agricole d’Opunohu ne sont pas concernés par ce présent communiqué.

Le ministère de l’Éducation tiendra la population informée de l’évolution de la situation.