Le Président rencontre la directrice de la Protection judiciaire de la jeunesse

2020-09-03T11:00:33+00:003 septembre 2020|

Le Président Edouard Fritch a reçu, jeudi, la visite de la nouvelle directrice de la protection de la jeunesse (PJJ), Liliane Vallois.

Ce service de l’Etat, qui comprend un effectif de 28 personnes, est chargé, dans le cadre de la compétence du ministère de la Justice, de l’ensemble des questions intéressant la justice des mineurs et de la concertation entre les institutions intervenant à ce titre. La PJJ a pour cœur de mission l’action éducative pour les mineurs dans le cadre judiciaire.

Liliane Vallois est en poste en Polynésie française depuis un mois après avoir exercé ses fonctions en Guyane et à Mayotte.

Elle a indiqué au Président qu’elle préparait un bilan statistique des activités de la PJJ pour la fin du mois. Partant de ce diagnostic, elle envisage de développer les dispositifs auxquels la PJJ peut avoir recours, à savoir: le suivi éducatif en milieu ouvert, le placement en famille d’accueil et les mesures de réinsertion.

Elle a également exprimé le souhait de renforcer la collaboration de la PJJ avec les services territoriaux intervenant dans la prévention de la délinquance que sont la direction des solidarités, de la famille et de l’égalité (DFSE) et la Délégation pour la prévention de la délinquance de la jeunesse (DPDJ).

Pour sa part, le Président s’est montré très favorable au renforcement de la coordination de l’ensemble des services contribuant à la protection de la jeunesse et a proposé qu’une table ronde se tienne prochainement qui associerait également les maires lesquels sont confrontés au quotidien aux questions de jeunesse.

//