Le président reçoit la mission parlementaire sur l’ITR

2021-07-13T17:48:06+00:0013 juillet 2021|

Le Président Edouard Fritch, en compagnie du ministre des Finances, de la ministre du Tourisme et du Travail, et de la ministre de l’Education, en charge de la Fonction publique, a reçu, mardi après-midi, les députées Stéphanie Atger et Nicole Sanquer, membres de la mission parlementaire sur la suppression de l’indemnité temporaire de retraite (ITR), à laquelle est également associé Philippe Dunoyer, député de Nouvelle-Calédonie.

A cette occasion, le président a remis aux députées une étude commandée par le Pays pour mesurer l’impact de la disparition de l’ITR sur le pouvoir d’achat des fonctionnaires d’Etat ainsi que sur l’économie polynésienne. Un impact très important puisque les revenus des retraités de l’Etat subiraient en moyenne une baisse de 40%.

Stéphanie Atger et Nicole Sanquer ont exposé les résultats des rencontres qu’elles ont eu localement, notamment avec les syndicats de fonctionnaires, et les propositions qui ont été formulées, notamment sur la demande de gel de l’extinction progressive de l’ITR et la mise en place de cotisations sur la part de sur-rémunération. Des mesures qui pourraient être prises en compte dans le cadre du vote de la prochaine loi de finances. Le rapport parlementaire sera déposé le 22 juillet à l’Assemblée nationale.

Le Président et les membres du gouvernement ont été particulièrement attentifs à la situation des polynésiens fonctionnaires d’Etat et des drames personnels que pourra générer la perte de l’ITR. Le Président a d’ailleurs rappelé qu’au moment de l’instauration de la réforme de l’ITR, alors qu’il était député, il était déjà intervenu auprès du ministre des Outre-mer de l’époque pour tenter d’en limiter la portée.

 

//