Le Président en visite à Mataiva et Tikehau

2019-05-06T14:39:12+00:004 mai 2019|

Le président Edouard Fritch accompagné des ministres en charge de l’Economie verte, Tearii Alpha, de la Culture, Heremoana Maamaatuaiahutapu, et de l’Equipement, René Temeharo, s’est rendu, vendredi, sur l’atoll de Mataiva, aux Tuamotu, avec le maire de Rangiroa, Teina Maraeura.

A l’arrivée à Mataiva, le maire-délégué de cette île, Laroche Tetua, et la population de l’atoll attendaient l’ensemble de la délégation gouvernementale à l’aéroport pour une cérémonie d’inauguration du nouvel aérogare et de la nouvelle piste. Après un accueil très fleuri, avec les chants et le orero des enfants, le maire-délégué a pris la parole pour souhaiter la bienvenue au président Fritch et à la délégation gouvernementale. Le maire-délégué, Laroche Tetua, a remercié le président qui a, a-t-il déclaré, « toujours été présent pour accompagner le développement de Mataiva ». Le président Fritch s’est à son tour exprimé : « Malgré nos rares visites sur votre atoll, sachez que vous n’êtes pas oubliés du gouvernement. L’inauguration de l’aérogare et de la piste témoignent de notre attention pour votre île et la population de Mataiva ».

Les autorités ont ensuite inauguré le Fare artisanat de l’île. Le lagon très particulier de l’atoll recèle des porcelaines uniques et d’une beauté exceptionnelle qui permettent aux artisanes de confectionner de très beaux colliers. Puis, le maire a montré au président les engins communaux acquis grâce aux aides du Pays, via la délégation pour le développement des communes, et en particulier un broyeur efficace pour le déchiquetage de la bourre de coco. Le maire entend ainsi pouvoir satisfaire les besoins de l’atoll en compost, et même envisager l’exportation d’un compost totalement naturel vers Tahiti. Le président a également visité les chantiers de construction des trois fare OPH de l’île, réalisés par une entreprise de Mataiva. Avec une équipe de 8 travailleurs, un Fare OPH est ainsi construit en 15 jours.

En fin de matinée, l’ensemble de la délégation gouvernementale et le maire Teina Maraeura se sont rendus sur l’atoll de Tikehau. Les autorités de l’île ont également réservé un accueil très chaleureux à la délégation avec des chants et des fleurs. Le maire-délégué de l’atoll a

mené la délégation sur des sites nécessitants des travaux. Il y a notamment encore quelques centaines de mètres de route à bétonner au sein du village, avec aussi une rénovation de l’éclairage publique sur le quai de Tuherahera. De même, la grande fréquentation touristique de Tikehau a rendu l’aérogare de cette île trop exigu. Le gouvernement a donc décidé de rénover mais aussi d’agrandir l’aérogare. Les travaux devraient démarrer cette année.

Le maire-délégué, Marere Metua, a également souhaité montrer à la délégation des parties du bord mer abîmées par la montée des eaux. Le responsable de l’association Marotea a aussi tenu à montrer à la délégation gouvernementale sa petite unité de production d’huile de coco vierge. Le ministre en charge de l’Economie verte a souligné le fait que cette huile vierge de coco est d’une qualité exceptionnelle. La technique de production est aujourd’hui maîtrisée et il convient désormais de mettre en place des circuits de commercialisation appropriés afin que la plus grande partie de la valeur ajoutée de ce produit naturel soit captée par les Polynésiens. En milieu d’après-midi, le maire a organisé une rencontre d’échanges entre la population et le gouvernement, à la mairie de Tikehau.

 

//