Jordy CHAN, ministre des Grands travaux, de l’Equipement, en charge des transports aériens, terrestres et maritimes, s’est rendu à Raiatea, le jeudi 1 février, pour une visite des communes d’Uturoa et de Puohine.

Le ministre, son équipe et Pierre TEROU et Ah-Ky TEMARII, représentants à l’Assemblée de Polynésie française, ont été chaleureusement accueillis par Matahi BROTHERSON, tāvana d’Uturoa, par quelques élus municipaux et les équipes techniques de la commune. Le tāvana a présenté les divers projets, en cours, ou à venir, avant d’accompagner la délégation pour une visite des sites concernés.

En matière de travaux routiers, la construction d’un giratoire à Tahina, la reconstruction du pont de Apooiti et le resurfaçage de la piste de l’aéroport commenceront cette année. Une étude a été sollicitée afin de sécuriser l’accès au quartier de Apooiti (future zone d’urbanisation). Il a également été constaté des portions de route non protégées de la houle qui pourront, le cas échéant, faire l’objet de travaux de confortement et d’aménagement. Enfin, le besoin de réfection du parking de l’aéroport a été identifié.

En matière d’assainissement d’eaux pluviales, il a été relevé des dysfonctionnements sur plusieurs sites, dont ceux de Tahina et Fare Matie. Compte-tenu de leurs impacts, non seulement sur les habitants mais également sur les infrastructures du Pays, des travaux seront programmés dès l’achèvement des études nécessaires sur les ouvrages concernés.

S’agissant du centre-ville, la commune souhaiterait voir se développer un ambitieux projet d’aménagement visant à accroître son attractivité, notamment par l’optimisation du sens de circulation ou encore la création d’une piste cyclable. Une étude dédiée, inscrite au budget 2024, pourra être lancée dans le courant de l’année.

Le ministre a également eu le plaisir d’échanger avec les mama, exposant leur artisanat au Port d’Uturoa, sur le projet de reconstruction de leur fare dont le démarrage est prévu au 3ème trimestre 2024. Durant les travaux, elles seront relogées, à proximité, afin de poursuivre leur activité.

En outre, une rencontre a été organisée avec les professionnels du tourisme nautique afin d’évoquer les ajustements qui pourraient être apportés à la réglementation, relative à la circulation, au stationnement et au mouillage des navires dans les lagons de Raiatea et Tahaa, mettant en avant la nécessité de trouver un consensus entre les besoins des professionnels précités et ceux de la population.

Enfin, la délégation s’est rendue sur Puohine en compagnie de Thomas MOUTAME, tāvana de la commune de Taputapuatea, où lui ont été exposées, sur site, les améliorations souhaitées en termes d’écoulement des rivières et de protection des littoraux.