Le ministre de la Santé clôture la treizième réunion des ministres de la Santé du Pacifique

2019-08-10T12:58:41+00:0010 août 2019|

Le ministre de la Santé, le Dr Jacques Raynal, a clôturé, jeudi après-midi, la treizième édition de la réunion des ministres de la Santé du Pacifique, qui pour la première fois s’est tenue dans un pays francophone.

Au-delà d’un renforcement de la présence francophone au sein de la région Pacifique, la Polynésie française a ainsi confirmé sa place au cœur de la région Pacifique. Elle représentera les voix du Pacifique et assurera la mise en œuvre de la coopération des pays du Pacifique dans le domaine sanitaire.

Lors de la clôture, le ministre de la Santé a rappelé le concept des îles-santé. Les îles-santé sont des lieux où :

  • Les enfants se développent physiquement et spirituellement
  • L’environnement invite à l’apprentissage et aux loisirs
  • Les gens travaillent et vieillissent dans la dignité
  • L’équilibre écologique est source de fierté et
  • L’océan nourricier est protégé.

Le concept des îles-santé constitue un thème de ralliement, en pleine harmonie avec l’esprit océanien. Les valeurs familiales et communautaires qui constituent le fondement de la culture polynésienne sont une force et doivent être préservées.

Le ministre de la Santé a également rappelé les engagements des ministres de la santé du Pacifique tels que décrits dans la Déclaration de Yanuca :

  • Exercer leurs pouvoirs ministériels pour inciter activement les dirigeants des pays à mettre en œuvre le concept des îles santé
  • Formuler un cadre de gouvernance et de responsabilisation associé au travail à accomplir à l’échelon régional
  • Suivre les progrès et les réalisations accomplis sur la voie de la concrétisation du concept des iles santé
  • Promouvoir l’autonomisation des communautés 
  • Veiller à ce que la voix du Pacifique soit entendue à l’échelle mondiale

Enfin, le ministre de la Santé a souligné les défis à relever pour la région du Pacifique :

  • Garantir une couverture sanitaire universelle pour tous afin que les populations du Pacifique puissent avoir accès aux soins médicaux vitaux sans pour autant être confrontées à des difficultés financières. 
  • Replacer au cœur des systèmes de santé les soins de santé primaire. Cette démarche permettra notamment de lutter contre les maladies non-transmissibles.
  • Favoriser l’inter-sectorialité et travailler davantage avec les secteurs qui agissent sur les déterminants de santé et participent à la promotion de la santé dans le Pacifique.

L’intégralité des recommandations de la treizième réunion sera disponible prochainement. La prochaine réunion des ministres de la Santé du Pacifique se tiendra à Tuvalu.

//