Le ministre de la Santé au 70ème comité régional de l’Organisation mondiale de la santé  

2019-10-14T10:16:58+00:0011 octobre 2019|

Le ministre de la Santé et de la prévention, le Dr Jacques Raynal, a participé au comité régional de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) pour le Pacifique occidental qui s’est tenu du 7 au 11 octobre à Manille, aux Philippines 

A cette occasion, les ministres de la santé des Etats membres de la région du Pacifique occidental ont abordé plusieurs sujets. Sur le plan stratégique, le comité régional a validé le document intitulé Vision d’avenir pour le Pacifique occidental et la coopération de l’OMS avec les Etats membres. Ce « livre blanc » devrait orienter la mise en œuvre du treizième programme général de travail de l’OMS 2019-2023 dans la région.  

Sur le plan administratif, le comité régional a pris connaissance de l’exécution du budget 2018-2019 et des progrès accomplis. Le bureau régional prévoit un taux d’exécution de 98% du total des ressources disponibiles d’ici la fin de l’exercice biennal en cours. Le comité régional a également fait un point de situation sur le budget programme 2020-2021 qui avait été adopté par l’Assemblée mondiale de la santé en mai 2019. Les plans régionaux pour la mise en œuvre pratique du budget programme avaient été élaborés en fonction des priorités des Etats membres, notamment les priorités thématiques et les réorientations opérationnelles définies dans le document « Vision d’avenir ». 

Sur les programmes santé, le comité régional a adopté : 

 

  • Le Cadre d’action régional pour la protection des enfants contre les effects néfastes de la commercialisation des produits alimentaires élaboré en consultation avec les spécialistes, les Etats membres et les parties prenantes clésCe cadre vise à créer des environnements alimentaires sains pour les enfants. 
  • Le plan d’action régional pour la lutte antitabac dans le Pacifique occidental 2020-2030 qui constitue le septième plan d’action régional pour la lutte antitabac depuis le premier élaboré en 1990. Ce plan est le fruit d’un processus de collaboration et de consultation entre les Etats et les Territoires de la Région, ainsi qu’avec les parties prenantes et les partenaires concernés par la lutte antitabac. 
  • Le cadre pour l’accélération des efforts de lutte contre la résistance aux antimicrobiens dans la régional du Pacifique occidental qui considère les réorientations opérationelles comme de nouvelles méthodes de travail à mettre en place dans la Région pour ralentir la propagation de la résistance aux antimicrobiens et en prévenir les répercussions.  

 

Le comité régional a également débattu sur le vieillisement et la santé. Ce débat réunissait les réprésentants des pays dont la population se trouve à différents stades de vieillissement, notamment le Japon, Singapour, le Viet Nam, la Chine, Fidji, et les Philippines. Enfin, le comité régional a pris connaissance des progrès accomplis et des principales activités menées sur les programmes techniques, notamment la sécurité sanitaire, les maladies non transmissibles et la santé mentale, ainsi que les changements climatiques, et les maladies transmissibles.  

 

 

//