Le ministre de la Santé en charge de la Prévention et de la Protection sociale généralisée, Cédric Mercadal, a participé à la 15ème réunion des ministres de la Santé du Pacifique qui s’est tenue du 20 au 22 septembre 2023 à Nuku’alofa, Tonga.

 

Cette réunion au sommet se tient tous les deux ans et a rassemblé 22 ministres de la Santé du Pacifique et des partenaires internationaux. Cette 15ème édition, présidée par le Royaume de Tonga, est organisée en collaboration avec l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et la Communauté du Pacifique (CPS). La Polynésie française a été désignée co-rapporteure de la réunion par ses pairs.

 

Les débats ont porté sur quatre thématiques d’intérêt commun : les ressources humaines, l’obésité, l’information sanitaire et la transformation numérique dans le domaine de la santé et le renforcement de la résilience des systèmes de santé.

 

Les ministres de la Santé ont fait part des difficultés auxquelles font face les pays de la région tels que le besoin de former, de retenir et d’attirer les professionnels de Santé. Bien que la Polynésie dispose de ressources plus importantes qu’une partie des pays cousins du Pacifique, elle est également confrontée à des problèmes d’attractivité.

 

Par ailleurs, 8 pays océaniens figurent parmi les 10 pays les plus touchés au monde par l’obésité. L’ensemble des Pays de la région ont fait le constat de la nécessiter d’intensifier les actions dans ce domaine au regard des enjeux sanitaires et sociétaux.

De plus, les ministres ont décidé d’intensifier leurs efforts dans le domaine de la e-santé pour garantir de meilleurs soins au bénéfice des patients et de leur famille. Le ministre de la Santé s’est montré intéressé par le succès des Tuvalu et Fidji dans ce domaine.

 

Enfin, les participants ont réaffirmé que la plus grande menace pour la santé des populations est le changement climatique qui va générer de futures pandémies et des catastrophes. Pour faire face à ces « chocs » sanitaires, la consolidation des systèmes de soins est inéluctable. Les actions exposées par les différents pays océaniens viennent confirmer le caractère urgent de la modernisation du système de soins du Pays pour garantir la capacité future à soigner en situation de crise et au-delà.  

 

En marge de la réunion, le ministre de la Santé a mené une série de rencontres bilatérales notamment avec la directrice générale adjointe de l’OMS, Dr. Zsuzsanna Jakab, avec le ministre fidjien de la santé, Dr. Ratu Atonio Rabici Lalabalavu, la ministre déléguée de la santé des Iles Cook ainsi que les représentants de Nouvelle-Calédonie et de Wallis-et-Futuna. Ces partenaires sont intéressés à renforcer leur coopération avec la Polynésie française dans des domaines d’intérêt partagés tels que la formation, les soins primaires.