Le Conseil d’administration d’ADT dresse le bilan de l’année 2018

2019-04-05T14:10:13+00:004 avril 2019|

Le Conseil d’administration de la société Aéroport de Tahiti (ADT) s’est tenu, mercredi après-midi, en présence du Vice-président de la Polynésie française, en charge du transport aérien international, Teva Rohfritsch.

L’ordre du jour du Conseil d’administration a porté sur un examen des comptes de l’exercice clos au 31 décembre 2018. Il a également été question de faire un point sur les faits marquants de l’année 2018, comme l’ouverture du nouveau circuit d’arrivée internationale de l’aéroport de Tahiti-Faa’a financé intégralement par ADT sur fonds propres, ainsi que sur l’activité aéronautique qui présente une croissance de 10,4% sur la saison 2018. Les administrateurs ont également évoqué l’ensemble des investissements réalisés sur l’aérodrome de Tahiti-Faa’a mais également ceux des îles de Bora Bora, Raiatea et Rangiroa.

L’aérodrome de Tahiti Faa’a a notamment connu des travaux d’extension et de réaménagement de l’arrivée internationale et de la salle de livraison des bagages, inaugurés le 21 mars 2018, avec une optimisation de la capacité de la salle d’embarquement et un meilleur confort pour les passagers. L’aérodrome de Bora Bora a fait l’objet d’une extension de l’aire de stationnement fin mars 2018 avec des travaux d’évacuation des eaux pluviales autour des parkings. L’aéroport de Raiatea a quant à lui subi des opérations de remblai.

Il a enfin été question de la résiliation du contrat de concession d’ADT par la direction générale de l’aviation civile. Teva Rohfritsch, président du Conseil d’administration d’ADT, suivra avec attention l’avancée de ce dossier au nom du gouvernement de la Polynésie française.