Lancement des travaux de rénovation et d’extension de la Maison Familiale Rurale de Tahaa

2020-01-20T10:38:50+00:0016 janvier 2020|

La ministre du Travail, Nicole Bouteau, s’est déplacée, mardi, à Tahaa dans le cadre du démarrage des travaux de réhabilitation et d’extension  de l’établissement scolaire « Maison Familiale et Rurale» (MFR). Participaient également à cette cérémonie Moetai Brotherson, député de la circonscription, Cécile Temataru, maire de la commune, Thomas Moutame, maire de la commune Taputapuatea et représentant à l’Assemblée de Polynésie ainsi que Patricia Amaru et Teumere Atger, représentantes à l’Assemblée de la Polynésie française.

Accueillie par Temauri Foster, président du Comité Polynésien des Maisons Familiales Rurales (CPMFR), Michel Purou, président de la MFR de Tahaa, l’équipe pédagogique, les parents d’élèves, et les bénévoles de l’association, la ministre du travail a rappelé le soutien du gouvernement en faveur des actions des MFR qui concourent à l’inclusion sociale et professionnelle de la jeunesse polynésienne.

Le Comité Polynésien des Maisons Familiales Rurales (CPMFR) regroupe les 8 Maisons Familiales Rurales, dont 4 sont situées à Tahiti, et 4 dans les îles, à Rurutu, Hao, Huahine et Taha’a. Les Maisons Familiales Rurales dispensent, depuis plus de 30 années, une formation initiale, une formation par apprentissage ou encore une formation continue, en alternance. Principalement axées vers le secteur primaire, ces formations diplômantes contribuent largement à asseoir le développement d’une filière indispensable à l’essor de la Polynésie : l’agriculture.

Construits en 1998, les bâtiments de la MFR de Tahaa nécessitent d’être réaménagés. Ils seront rénovés et étendus afin de garantir à nos élèves plus de confort et de sécurité et de réunir les meilleures conditions possibles et nécessaires à leur épanouissement scolaire et personnel. Ces aménagements permettront d’augmenter la capacité d’accueil et d’hébergement qui est devenu insuffisant au vu des effectifs qui ne cessent de croître depuis une dizaine d’années. La MFR de Tahaa accueille actuellement plus de 100 élèves dont 40% viennent de Raiatea. Avec des effectifs qui ne cessent de croître, les travaux d’extension de ces bâtiments de 21 ans d’âge étaient nécessaires. Ils permettront ainsi de garantir aux élèves plus de confort, de sécurité et de réunir les meilleures conditions à leur épanouissement scolaire et personnel.

A l’occasion de son déplacement, la ministre a également évoqué l’évolution de la carte de formation des MFR. En effet, développer de nouvelles offres de formation notamment dans le domaine du tourisme est une volonté partagée du CPMFR et de la ministre, laquelle a eu l’occasion d’évoquer ce sujet avec l’Union Nationale des MFR, lors de sa mission à Paris en novembre dernier. L’offre de formation doit pouvoir évoluer et s’adapter au contexte économique, social et culturel de la commune ou de l’île d’implantation des MFR.

Nicole Bouteau a profité de ce déplacement pour aller à la rencontre, dans l’après-midi, de stagiaires en convention CAE, au sein d’une association qui valorise et entretien un site culturel de l’île. La ministre a également rencontré et échangé avec une jeune chef d’entreprise issue des formations pour adultes dispensées au sein de la MFR de Tahaa. Elle bénéficie, comme deux autres jeunes de l’île, du dispositif d’Incitation à la Création ou à la Reprise d’Activité (ICRA); elle dans le commerce, le second dans l’entretien paysager et le troisième dans la vente de lait de coco en bouteille. Ce sont des activités qui développent de la petite économie locale. Ces trois jeunes adultes créent leur propre emploi avec le soutien de mesures d’accompagnement du Pays.

La journée s’est achevée par une visite du site qui accueillera cette année un projet pilote de culture hors sol de pastèques et de melons, réalisé en partenariat entre le ministère de l’agriculture et la MFR de Tahaa qui se prépare à participer au Salon de l’Agriculture à Paris en février prochain. 24 élèves feront le déplacement accompagnés d’une partie de leur équipe pédagogique.

 

//