Lancement de l’opération « Masques solidaires »

2020-08-28T11:59:18+00:0028 août 2020|

Le Président Edouard Fritch, accompagné notamment de la ministre du Tourisme et du Travail, Nicole Bouteau, a procédé, vendredi matin, au lancement de l’opération « Masques solidaires » menée conjointement avec la Fondation FACE.

Cet événement s’est déroulé à Papeete dans la salle polyvalente « Pape Ora» dans la vallée de Titioro en présence également de la ministre de la Modernisation de l’administration, Tea Frogier, du maire de la ville, Michel Buillard, des représentants de FACE, de l’élue du secteur, Ioana Tautu, conseillère municipale déléguée à l’aide aux populations et d’une des entreprises partenaires de l’opération, la Socredo.

Ce sont ainsi, 1 500 masques en tissus qui ont été remis à 7 référents des quartiers de Tamauri Village, de Titioro Uta et de Puatehu, du fond de la vallée de Titioro.

L’opération « Masques solidaires »

Afin de stopper la propagation du virus du covid-19 en Polynésie française, il a en effet été décidé de renforcer l’obligation de port du masque également dans certains lieux publics.

Papeete est en cela pilote puisque le port du masque est rendu obligatoire dès aujourd’hui, et pour l’instant jusqu’au 15 septembre, pour tous les piétons à partir de l’âge de 11 ans qui circulent dans le centre-ville de Papeete.

C’est dans ce contexte que le Pays en partenariat avec l’association FACE, lance une opération « Masques solidaires » afin d’offrir au plus grand nombre, prioritairement aux familles les plus fragiles et aux plus démunis des masques en tissu pour se protéger et protéger les leurs.

Cette opération a, par ailleurs, un intérêt général et environnemental, les masques jetables se retrouvant au mieux dans les poubelles et dans le circuit de gestion des déchets sur Tahiti et dans les îles qui en disposent ou, pire, dans la nature. A l’échelle mondiale, il n’existe pas encore de filière de recyclage dédiée pour ce produit. Le masque en tissu est quant à lui lavable et donc réutilisable.

Cette opération vient également en complément de l’action du Pays de déploiement, avec les municipalités, de brigades de guides sanitaires dont la mission est de sensibiliser, informer la population et les visiteurs sur l’importance du respect des gestes barrières afin d’éviter la propagation du virus Covid-19, de se protéger et de protéger les autres notamment les plus fragiles.

 

Un partenariat public/privé

Le réseau d’entreprises de FACE a accepté d’être le porteur du projet avec le Pays de cette opération de solidarité.

L’appel à soutien a commencé à être lancé de manière informelle. Plusieurs entreprises, associations caritatives, personnes physiques, sont d’ores et déjà parties prenantes, soit en dons en nature, soit en dons en numéraire. En moins d’une semaine, près de 10 000 masques ont déjà été rassemblés tout en sachant qu’il en faut beaucoup plus, l’objectif étant de remettre 3 masques par personne dans les foyers identifiés.

FACE s’appuiera pour la confection des masques sur des associations issues de son réseau. FACE lance ainsi un atelier de fabrique de masques en tissu dans son atelier à Tipaerui avec l’appui de ses services civiques, voire avec l’aide du Pays, par la mise à disposition de CAE.

 

Les bénéficiaires

Les familles ne disposant pas ou de peu de revenus issues sont identifiées par les communes et les associations de quartier.

FACE en relation avec les communes établira un calendrier de remise des masques dans les quartiers. La distribution est prévue une à deux fois par semaine. Chaque opération sera accompagnée d’une communication autour du respect des gestes et mesures barrières avec les équipes de guides sanitaires d’ores et déjà formées.

 

Appel à mobilisation

La première opération est organisée a donc été organisée vendredi dans la commune de Papeete. Les autres opérations de distribution se poursuivront dans les semaines à venir. Elles seront réalisées dans les quartiers prioritaires en partenariat avec les services sociaux des communes.

Le Pays et FACE lancent un appel aux entreprises mais également aux associations et aux particuliers pour se mobiliser et participer à cette opération. L’objectif est également de faire appel, en plus des entreprises, à leurs collaborateurs afin qu’ils s’engagent à offrir deux masques en tissu par personne.

La collecte dans le cadre de cette opération, sera complétée par les actions suivantes :

  • Inciter les particuliers à faire des dons en nature (tissus, élastiques) ;
  • Lancer un appel à des couturiers, couturières, bénévoles et aux associations, pour confectionner des masques en tissu pour le grand public des quartiers prioritaires ;
  • Lancer un atelier de fabrique de masques en tissu avec des demandeurs d’emploi ;
  • Lancer des collectes de masques en tissu à la sortie des magasins de grande distribution.

FACE invite les start-up et entreprises qui souhaitent s’engager dans cette opération d’intérêt général et solidaire à participer en contactant l’association via l’adresse email m.tarafau@fondationface.org ou au 87 78 41 14

Les entreprises et association déjà partenaires de l’opération « Masques Solidaire » sont les suivantes: Air Tahiti Nui, Banque Socredo, Nippon Automoto, Nautisport, Generali Assurances, Polysignal, Socimat, KPMG, Plomberium, Cope, Décomaison, TSP et l’association Cœur de Lion.

 

//