La ministre du Travail visite des entreprises d’accueil de stagiaires en insertion professionnelle

2019-03-01T14:52:59+00:001 mars 2019|

La ministre du Tourisme et du Travail, Nicole Bouteau, accompagnée du maire de Papeete, Michel Buillard, de la chef de service du SEFI, Hina Grepin et de Rodolphe Tutairi de l’association « Aide, formation, Insertion » (AFI), s’est rendue dans 8 entreprises, de Papeete et de Pirae, accueillant des stagiaires bénéficiaires de dispositifs d’insertion proposés par le Service de l’emploi, de la formation et de l’insertion professionnelle.

L’association AFI a été créée en 2008, sous l’impulsion du maire de Papeete, afin de favoriser l’insertion des jeunes. L’accompagnement proposé par cette association a permis d’insérer de nombreux jeunes depuis sa création.

Grâce aux dispositifs d’insertion proposés par le SEFI, tels que  la Convention d’accès à l’emploi (CAE), qui s’adresse à des personnes sans emploi , leur permettant de se former à une activité correspondant à leur projet professionnel, afin de pouvoir les insérer par un contrat de travail. Le Corps de Volontaires au Développement (CVD) est un autre dispositif  qui s’adresse aux jeunes en recherche d’emploi titulaire d’un diplôme de niveau III (Bac +2) minimum. Il offre la possibilité  d’acquérir de l’expérience professionnelle. Le Stage insertion pour Travailleur Handicapé (SITH), permet quant à lui d’insérer les demandeurs d’emploi reconnus par la COTOREP en tant que travailleurs handicapés. Ces dispositifs permettent à l’association AFI de faciliter le placement de ces jeunes.

Le travail de proximité de l’association auprès des entreprises a permis de créer une relation de confiance pour l’insertion de ces jeunes, qui pour la plupart sont issus de quartiers prioritaires de Papeete.

Durant ces visites, les entreprises ont expliqué les conditions d’accueil mis en place pour la formation des stagiaires, les difficultés rencontrées, mais elles ont surtout exprimé leur satisfaction de pouvoir concrétiser ces stages par un contrat de travail. Elles ont témoigné de l’impact et de l’accompagnement social dont elles doivent faire preuve lorsqu’elles accueillent un stagiaire, particulièrement pour les cas d’insertion prioritaires.

 

La ministre du Travail a remercié chacune de ces entreprises pour leurs soutiens en faveur de l’insertion des demandeurs d’emploi et salué le dévouement de l’association AFI dont la collaboration avec le SEFI permet, chaque année, l’insertion de plusieurs centaines de jeunes.