La ministre du Travail reçoit le nouveau bureau du MEDEF 

2020-06-18T08:50:15+00:0018 juin 2020|

La ministre du Tourisme et du Travail, Nicole Bouteau, a reçu, mardi après-midi, les membres du nouveau bureau du MEDEF Polynésie.

La délégation conduite par son président Frédéric Dock était composée d’Olivier Kressmann, 1er vice-président en charge de l’économie, de l’emploi et de la formation, de Thierry Mosser, 2ème vice-président en charge du droit et de la Protection Sociale Généralisée, de Vincent Fabre, 3ème vice-président en charge du développement durable et de l’innovation, de Florence Darnon, 4ème vice-présidente en charge de la fiscalité, de Marc Stuhlfauth, trésorier, et de Moea Miklus, secrétaire générale. 

Le président de l’organisation patronale regroupant près de 490 entreprises du territoire a dans un premier temps salué la maîtrise de la crise sanitaire par le Pays ainsi que les mesures prises dès le mois de mars dans le cadre du Plan de Sauvegarde de l’Economie polynésienne. Un premier bilan des mesures exceptionnelles de soutien aux entreprises, aux salariés et entrepreneurs indépendants mises en place par le gouvernement sera prochainement présenté aux partenaires sociaux. Un premier état des dispositifs mis en oeuvre post-confinement (DIESE et DESETI) fera également l’objet d’une information.

Dans ce contexte de crise inédite, le MEDEF propose, par les travaux conduits par ses différentes commissions internes, d’être force de propositions auprès du Pays dans le cadre du plan de relance de la Polynésie. S’accordant sur les priorités du gouvernement en matière de sauvegarde des emplois mais aussi de poursuite de la création de nouveaux emplois, il souhaite participer activement à la réforme des mesures d’aides à l’emploi, le MEDEF souhaitant des adaptations au dispositif d’apprentissage qui permet une formation en alternance en entreprise.

Favorable à cette proposition, Nicole Bouteau souhaite que ces travaux qui seront animés par le SEFI soient élargis aux partenaires sociaux. La ministre a rappelé qu’une réforme générale des dispositifs de soutien à l’emploi avait été lancée fin 2019 mais que celle-ci devait être réadaptée au contexte actuel, en tenant compte des nouveaux paramètres économiques et sociaux qui découlent de la crise issue du Covid-19.  

Concernant le secteur du tourisme, le MEDEF a salué la décision du gouvernement de rouvrir la destination au tourisme international à compter du 15 juillet. La Polynésie a fait la démonstration de son organisation sanitaire et doit aujourd’hui relancer son économie afin de ne pas voir une dégradation de la situation sociale de nombreuses familles polynésiennes. Après l’urgence sanitaire, il faut aujourd’hui faire face à l’urgence économique et sociale. 

La ministre a profité de cette rencontre pour annoncer la reprise en juillet prochain des travaux d’élaboration de la stratégie de développement touristique « Fari’ira’a Manihini 2025 ». Il s’agira, comme annoncé lors du lancement des travaux en septembre dernier, d’une démarche participative et collaborative à laquelle la société civile sera largement associée. Le MEDEF, dont le Conseil Polynésien de l’Hôtellerie (CPH) est membre, souhaite être un partenaire actif de la relance du tourisme en Polynésie française. Frédéric Dock a notamment proposé d’appuyer le Pays dans ses démarches auprès de l’Etat en sollicitant le soutien des réseaux nationaux du MEDEF et notamment le soutien de la FEDOM (Fédération des entreprises d’Outre-mer) à laquelle le MEDEF est affilié. 

 

//