La ministre du Tourisme rencontre les principaux voyagistes français spécialistes de la destination Tahiti et ses îles

2020-10-06T15:10:35+00:006 octobre 2020|

La ministre du Tourisme, Nicole Bouteau, en mission à Paris avec Jean-Marc Mocellin, directeur général de Tahiti Tourisme, a reçu, mardi, les principaux voyagistes français spécialistes de la destination Tahiti et ses îles dans les locaux de Tahiti Tourisme France.

Ces rencontres, qui se sont succédées tout au long de la journée, avaient pour but en premier lieu de remercier les partenaires français de leur confiance en la destination, la France étant devenue depuis la réouverture des frontières le 15 juillet dernier, le premier marché émetteur de la Polynésie avec 55% des touristes, suivie par les Etats-Unis, qui représentent aujourd’hui 35% des visiteurs. Les autres marchés sont quant à eux pour la plupart fermés.

Les échanges ont permis de dresser un bilan à 3 mois de la réouverture de la destination au tourisme international et d’évoquer les perspectives sur la basse saison tout en se projetant sur 2021.

L’ensemble des tours opérateurs ont salué la « décision courageuse de réouverture » prise par les autorités polynésiennes: « dans le contexte sanitaire actuel, Tahiti et ses îles reste l’une des rares destinations à pouvoir être commercialisée ». Les protocoles d’entrée des voyageurs sont perçus comme précurseurs, rassurants pour leur clientèle faisant la démonstration d’une destination préparée. Tous ont remercié l’excellent travail de communication de Tahiti Tourisme auprès des professionnels. Le taux de satisfaction des clients qui ont séjourné en Polynésie depuis la réouverture est élevé. Malgré les mesures barrières, la destination a su garder ses valeurs d’accueil, sa chaleur et son authenticité. Le professionnalisme des acteurs du tourisme polynésien a également été largement souligné.

Face à l’évolution de la crise sanitaire en France, le principal frein au voyage reste la réalisation des tests RT-PCR dans les 3 jours précédant le départ et l’obtention des résultats avant embarquement, les laboratoires étant pour la plupart saturés par la demande. Sur ce point la ministre du Tourisme a informé ses interlocuteurs du travail mené par les autorités sanitaires polynésiennes, en concertation avec l’Etat, pour permettre l’évolution de ces protocoles sanitaires. C’est l’un des sujets abordés dans le cadre des rencontres conduites par le Président de la Polynésie française auprès du gouvernement central, à l’occasion de son séjour parisien.

La mobilisation et la réactivité de la destination a impulsé une dynamique de reprise, grâce au travail de proximité et d’accompagnement de Tahiti Tourisme allant jusqu’à la mise en place de soutien marketing auprès de chaque Tour Operateur et de campagnes de ventes spécifiques pour notamment stimuler la basse saison en attendant une reprise plus soutenue attendue à compter de juillet 2021, mois à partir duquel nombre de réservations de 2020 ont été reportées.

 

//