La ministre du Tourisme échange avec Ponant sur leurs perspectives de reprise de l’activité en Polynésie

2020-06-11T18:58:02+00:0011 juin 2020|

La ministre du Tourisme, Nicole Bouteau, accompagnée du chef du service du tourisme, Bruno Jordan, du directeur général du Tahiti Tourisme, Jean-Marc Mocellin, ainsi que du président du Tahiti Cruise Club, Bud Gilroy, s’est entretenue, en visioconférence, avec le directeur général adjoint de la compagnie de croisière Ponant, Hervé Bellaiche, sur leurs perspectives de reprise de l’activité de la croisière en Polynésie française.

En préambule de cette rencontre, Nicole Bouteau a fait un point de situation rappelant que la Polynésie a su gérer la crise sanitaire. Le Pays ne compte aucun décès, et n’a recensé que très peu de cas (60), les archipels ayant été, grâce notamment à la décision de mise en place du dispositif de confinement, épargnés de l’épidémie. Cette maîtrise sanitaire a permis le déconfinement général de la Polynésie dès le 21 mai dernier avec le reprise des vols intérieurs dès le lendemain.

Le 5 juin dernier, le Pays a franchi une nouvelle étape en annonçant la réouverture de la destination Tahiti et ses Îles au tourisme international à compter du 15 juillet prochain. Dans ce contexte, le gouvernement de la Polynésie française souhaite également relancer l’activité de croisière en tête de ligne (basé à Papeete) des navires Aranui, Paul Gauguin, Wind Spirit, qui reviendra dans les eaux polynésiennes en septembre prochain, voir du Soléal actuellement à quai.

Cette rencontre a permis d’échanger d’une part sur les perspectives de reprise des dessertes aériennes internationales notamment en provenance de France et des États-Unis, ainsi que sur la situation de la demande sur les marchés desservis.  La compagnie se dit prête à reprendre son activité en Polynésie française, avec le soutien du ministère et Tahiti Tourisme. Deux croisières du Paul Gauguin destinées aux résidents sont programmées les 11 et 18 juillet prochains pour réamorcer l’activité du navire.

Pour faire face à la situation sanitaire, la compagnie du Ponant a mis en place des protocoles sanitaire exigeants, en cohérence avec ceux du Pays, pour assurer la sécurité de ses passagers, de son équipage ainsi que des populations. Ses engagements nouveaux dépassent les standards de l’industrie touristique locale et mondiale, ainsi que de nombreuses compagnies de croisière internationales.

Elle commercialise, depuis le 4 juin, 5 itinéraires de croisière en France hexagonale depuis l’allègement du confinement. Ponant proposera également des croisières en Arctique en passant par l’Islande. Avec son navire le Lapérouse, la compagnie a également opéré des voyages entre la Nouvelle Calédonie et Wallis-et-Futuna ces dernières semaines, en intégrant et affinant ses nouveaux protocoles sanitaires. En fonction de l’évolution du marché et de la demande de sa clientèle, la compagnie Ponant est prête à étudier des opérations complémentaires en Polynésie française.

La reprise de l’activité de croisière en tête de ligne de petite capacité est très attendue par les prestataires des îles et permettra non seulement de relancer progressivement l’activité économique de ces dernières, mais également de contribuer notoirement à la dynamique de reprise pour les opérateurs aériens internationaux et les hébergements touristiques.

La ministre a remercié Hervé Bellaiche et la compagnie Ponant pour le maintien du Paul Gauguin dans nos eaux. Elle a rappelé combien la population et les acteurs sont attachés à ce navire qui fait pleinement partie de la famille du tourisme polynésien. La confiance exprimée de la compagnie envers notre destination est un signal fort pour l’ensemble des opérateurs touristiques et les équipes publiques du tourisme, qui sont mobilisées pour parvenir à une reprise dynamique, effective rapidement, et responsable face aux enjeux sanitaires.

 

//