La ministre de la Justice visite les centres de détention

2019-07-20T15:30:56+00:0020 juillet 2019|

Pour sa quatrième journée de visite officielle en Polynésie, la Garde des Sceaux, Nicole Belloubet, a visité, aux côtés du Président Edouard Fritch, le centre de détention de Tatutu à Papeari.

Accueillie par une haie d’honneur des personnels pénitentiaires, la Garde des Sceaux a pu visiter successivement les unités de vie familiale, mais aussi le quartier disciplinaire et d’isolement du centre de détention, et aller à la rencontre des détenus.

Des détenus ont d’ailleurs effectué un Haka devant la délégation de la Garde des Sceaux. Le centre de détention de Tatutu a été mis en service en 2017. Il a une capacité de 410 places.

La Garde des Sceaux s’est ensuite rendue à l’antenne de la Protection judiciaire de la jeunesse dont les locaux sont situés au Centre des Jeunes Adolescents (CJA) de Papeari.

Sur place, la ministre de la Justice a été chaleureusement accueillie par le ministre de l’Economie verte, Tearii Alpha, maire de Teva i Uta.

La Garde des Sceaux a dévoilé une plaque indiquant sa venue dans les locaux de l’antenne de la PJJ. La mutualisation des moyens de la PJJ et du CJA est un dispositif novateur qui permet à une dizaine de mineurs suivis par la justice de rejoindre les adolescents déjà pris en charge au CJA pour bénéficier de formations et d’ateliers dans le domaine de l’artisanat, de l’horticulture ou de la cuisine. Cette mutualisation des moyens est effective depuis l’année dernière.

En fin de matinée, la ministre a également visité le centre de détention de Nuutania, avec d’abord le centre pour les peines aménagées. Elle a pu également à cette occasion avoir un entretien avec les organisations syndicales des personnels pénitentiaires.

Dans l’après-midi, la ministre devait se rendre à Raiatea, afin de visiter notamment la prison de cette île.