Vannina Crolas, ministre de la Fonction publique, de l’Emploi, du Travail, de la Modernisation de l’Administration et de la Formation professionnelles, a participé, en tant que membre du jury, à la 3e édition du Hackathon solidaire, en présence de Minarii Chantal Galenon Taupua, ministre des Solidarités et du Logement, qui s’est déroulée au centre de jour Te Torea à Fare Ute les 14 et 15 juin 2023.

Déployé pour la première fois en Polynésie française en mars2022, ce type dévènement « original » a pour objectif daccélérer les innovations sociales. Ainsi, en un temps limité,des groupes de développeurs volontaires se réunissent pour trouver des solutions innovantes à une problématique donnée en faveur d’une association.

Cette année, cest l’association Te Torea qui a été retenue. Celle-ci développe des actions en faveur des personnes sans domicile ou en errance, vivant de et dans la rue, en grandes difficultés ou en situation de détresse. Elle œuvre notamment pour limiter les phénomènes d’exclusion en favorisant leur insertion sociale et professionnelle.

Ainsi, pendant deux jours, les quatre équipes participantes (essentiellement issues dentreprises privées) ont pu débattre et réfléchir sur la thématique de linsertion professionnelle deces personnes vulnérables, aujourdhui recensées à 528 personnes adultes : « Imaginez une solution innovante pour faire se rencontrer les personnes sans-abri et de potentiels employeurs pour favoriser leur insertion professionnelle ».

Les propositions des équipes ont été évaluées par un jury composé de la ministre, de membres de lassociation TeTorea, dune représentante de la ville de Papeete, de représentants dentreprises privées (Air Tahiti, GroupeDegage), dun représentant dun organisme de formation et de la directrice de projet Big Bloom.

Après délibération, cest finalement le projet n°2 Nati o Te Torea qui a su se démarquer avec l’élaboration d’un réseau de référents dans les entreprises. Toutes les solutions proposées ont néanmoins été félicitées par la ministre.

Pour cette dernière, le hackathon est une formidable initiative qui participe à la modernisation des apprentissages en Polynésie française. En effet, ce concept « gagnant-gagnant »s’engage dans une stratégie déterminée en faveur de l’intérêt général dune part, et contribue au foisonnement et à la montée en compétences des participants lors des échanges en groupe dautre part. Il sagit dune belle alternative aux formations classiques suivies par les équipes et les patrons des entreprises qui facilite le développement au profit de la mission sociale.

Sensible à la thématique retenue dans le cadre de ce 3èmehackaton et en concertation avec ses services, la ministre étudie dès à présent les éventuelles possibilités de mise en œuvre concrète des idées proposées par les participants.

Rappelons que lan passé une équipe polynésienne a remporté le 1er championnat du monde de hackaton solidaire 2023 avec son projet de plateforme de mobilisation des jeunes femmes et mentors pour accompagner leur autonomisation, « Sisthers, empower your sister; projet qui sera prochainement porté par une entreprise locale.

Conscient et fort de ce potentiel local, le gouvernement ne peut quencourager ce type dinitiative innovant et soucieux de répondre aux besoins des administrés à savoir, tel que larappelé la ministre dans son allocution « un toit, un repas, un emploi ».