Installation du premier Conseil de la perliculture

2019-05-22T17:59:46+00:0022 mai 2019|

La loi du Pays du 18 juillet 2017, réglementant les activités professionnelles liées à la production et la commercialisation des produits perliers et nacriers en Polynésie française, élaborée en concertation avec l’ensemble des représentants des professionnels du secteur, prévoit la création du Conseil de la perliculture, au sein duquel les professionnels, les communes, l’administration, l’Assemblée de la Polynésie française et le Gouvernement sont appelés à dialoguer et prendre les décisions en matière d’organisation de la filière, dans un cadre formel de travail.

Le Vice-président Teva Rohfritsch a ouvert, mercredi après-midi, à la Présidence, la première séance du Conseil. Son rôle a été explicité et les évolution réglementaires récentes dans la perliculture ont fait l’objet d’un rappel.

Des données chiffrées sur les dernières années et depuis la mise en place de la réforme de la filière ont été présentées. Parmi celles-ci, on peut retenir :

  • Un nombre de 721 producteurs d’huitres perlières et de produits perliers différents en 2018 ;
  • Un total de 32 lagons ouverts au collectage et à la greffe, avec 5 îles représentant 50% du collectage et 4 îles qui font 50% de la superficie de greffe ;
  • Une production de 8,4 millions de perles en 2018, dont 64% sur 2 îles (Gambier et Arutua)
  • Une évaluation de la couche de nacre, gratuite pour le producteur au moment de l’enregistrement a été réalisé pour 1 million de perles (soit 13% de la production) ;
  • Le principal marché, avec 57% des exportations, qui est Hong Kong.

Les représentants des professionnels de la perliculture ont salué le travail qui a été réalisé pour la mise en place de cette réforme qui aboutit aujourd’hui à la mise en place de de cette instance de dialogue qu’est le Conseil de la perliculture. Le Conseil souhaitetrait intensifier la création des comités de gestion par île ou atoll perlicole à l’initiative des maires et/ou des professionnels. Ceci permettra à chaque comité de siéger au Conseil de la Perliculture dont une prochaine réunion est prévue avant fin 2019.

Le Gouvernement a quant à lui réitéré son soutien à la filière et à tous ses intervenants. Le Président et le Vice-président, ministre en charge de la perliculture, vont organiser une tournée dans les îles perlicoles pour informer les professionnels et entendre leurs avis sur les perspectives du secteur.

//