Forum des îles du Pacifique : dialogue avec les pays partenaires

2019-08-20T07:47:46+00:0016 août 2019|

La dernière journée du Forum des îles du Pacifique, vendredi, à Tuvalu, en présence du ministre de l’Economie verte, Tearii Alpha, représentant la Polynésie française, a comporté deux temps forts.

Une réunion avec le secrétaire à l’intérieur des Etats-Unis, David Bernhardt, arrivé le matin même à Funafuti, regroupant les chefs des délégations des états et territoires membres du Forum des îles du Pacifique, a d’abord eu lieu.

Comme au Forum de l’année dernière, à Nauru, la délégation américaine a souligné son implication dans la région Pacifique, pour la sécurité au sens large, aussi bien pour des secours en cas de catastrophe naturelle, que pour la lutte contre les pêches illégales ou la lutte contre le trafic de drogue. Au cours de la réunion, plusieurs délégations ont toutefois critiqué la position actuelle de l’administration américaine sur la thématique de la lutte contre les changements climatiques.

La matinée s’est poursuivie avec le dialogue post-Forum, au cours duquel les états et territoires membres du Forum des îles du Pacifique échangent avec des pays et organismes internationaux qui soutiennent différents projets dans la région.

La France, l’Union Européenne, mais aussi différents pays européens, d’Asie (Chine, Japon et Corée du sud) et d’Amérique (Etats-Unis, Canada) ou d’autres régions du monde (Cuba) ont aussi exposé leurs partenariats et projets pour la région. Ces projets de coopération et de développement économique doivent là aussi s’orienter encore davantage vers des dossiers relatifs à la protection de l’environnement et à la lutte contre les effets des changements climatiques, ont estimé plusieurs délégations.

Signe de l’intérêt de plusieurs nations pour le Pacifique et ses potentialités, deux nouveaux pays ont fait de candidature pour intégrer le groupe des membres du dialogue post-forum : la Norvège et le Chili.

//