Formation professionnelle des licenciés économiques de l’hôtel Intercontinental de Moorea

2020-12-24T10:29:50+00:0024 décembre 2020|

La remise des attestations de formation professionnelle des licenciés économiques de l’intercontinental Moorea après une formation de remobilisation et de renforcement des compétences de 3 mois, sous la tutelle du ministère du Tourisme et du Travail, a eu lieu mardi après-midi.

Suite à la crise sanitaire, un plan de sauvegarde a en effet été mis en place par le gouvernement déclenchant un accompagnement prioritaire des victimes de licenciement économique, en particulier ceux qui n’ont pu bénéficier d’indemnités de départ faute d’ancienneté.

C’est à ce titre que le SEFI et le CFPA ont travaillé de concert pour imaginer un parcours-pilote d’accompagnement des salariés ayant accidentellement perdu collectivement leur emploi suite à la fermeture de leur entreprise, en l’occurrence l’Intercontinental de Moorea.

La demande du ministère auprès de ces deux entités devait répondre à une double exigence: recevoir un revenu minimum tout en donnant des outils, via la formation professionnelle, pour  renforcer les compétences de ces ex-salariés dans l’attente du rebond économique. Autre exigence  pour cette formation: la faire in situ, dans la zone la plus proche de leur ancien lieu de travail et de leur domiciliation.

Le CFPA a donc mis en œuvre une nouvelle plateforme numérique, qui leur a permis de se former sur place à Moorea, et surtout de construire un parcours sur mesure pour chacun en fonction du savoir-faire déjà acquis et de ses points faibles, le tout à partir d’un bilan de compétences.

32 candidats ont ainsi participé à l’information sur ce projet-pilote de formation. Parmi ceux-ci, 23 ont réalisé un bilan de compétence auprès du SEFI afin d’établir les forces et les faiblesses professionnelles de chacun. Dix-neuf personnes ont poursuivi en formation ciblée de remobilisation et de professionnalisation, 4 candidats ayant retrouvé un emploi avant le démarrage n’ont pas intégré le dispositif.

Pour développer son programme de formation du 5 octobre au 18 décembre, le CFPA s’est appuyé sur les installations et l’outil informatique mis à disposition par deux associations, Puna reo de Paopao et Arii heiva rau de Papetoai. A la suite de cette première phase, une période de stage en entreprises s’est déroulée avec un suivi hebdomadaire personnalisé du CFPA, afin d’évaluer le travail réalisé et d’appréhender le ressenti des entreprises sur l’action et le comportement des stagiaires.

Il s’est avéré que les chefs d’entreprises ont unanimement apprécié le travail de tous les stagiaires. L’expérience acquise, le développement de leurs compétences et de leur capacité à rebondir montre que les compétences professionnelles et l’expérience du travail leur ont permis de s’orienter sans aucune difficulté vers un autre métier ou environnement.

La force de caractère acquise au cours de leurs années de travail et la remobilisation développée en groupe au sein du CFPA a favorisé un nouveau démarrage pour certains d’entre eux. Ainsi, parmi les licenciés économiques rencontrés en août dernier, 10 ont retrouvé le chemin de l’emploi, 4 poursuivent leur parcours via des stages d’insertion, 2 ont des projets de création d’entreprise, 1 est inscrit en formation qualifiante, 1 est inscrit en agence d’intérim et 5 ont de bons espoirs de trouver rapidement un travail.

Leur situation a été une grande difficulté à surmonter mais l’expérience professionnelle la motivation qui les a animés et l’accompagnement qui leur a été donné ont favorisé un nouveau rebond qui devrait être transformé à très court terme par de belles perspectives. Pour ce faire, le CFPA et l’antenne SEFI de Moorea continueront de suivre durant une année tous ces stagiaires pour les accompagner encore davantage.

//