Extension et rénovation de la Maison Familiale Rurale de Vairao section garçons

2019-12-20T10:09:31+00:0020 décembre 2019|

La cérémonie de démarrage des travaux d’extension et de rénovation de la Maison Familiale Rurale (MFR) de Vairao section garçons, s’est déroulée, jeudi, en présence de représentants du ministère en charge de la formation professionnelle, de maires des communes de la presqu’île, de représentants de l’Assemblée de Polynésie et des instances dirigeantes du CPMFR.

En début d’année, la ministre du Tourisme et du Travail, Nicole Bouteau, avait visité l’ensemble des MFR situées sur l’île de Tahiti. A cette occasion, elle avait pu constater l’état de vétusté de certains établissements accueillant les élèves, notamment celles de Vairao. Suite à cette visite, les crédits nécessaires aux travaux de rénovation et d’extension ont été inscrits au budget du Pays pour un montant de 80 millions Fcfp.

Les bâtiments composant la MFR de Vairao garçons ont près de 16 ans d’ancienneté. Ils avaient besoin, d’une part, d’une réhabilitation des murs mais aussi d’un réaménagement des locaux en vue d’augmenter la capacité d’accueil et d’hébergement, la structure étant très appréciée pour ses formations dans le secteur de l’agriculture.

Les MFR trouvent leurs origines en métropole, dans les années 30, à l’initiative de paysans qui ne trouvaient pas de réponses adaptées pour leurs enfants dans le système scolaire classique. De cette initiative, est né le concept d’alternance : une spécificité qui a été le moteur de la pédagogie en Maisons Familiales Rurales. Constituées sous le statut d’association, les MFR ont historiquement développé leur pédagogie de l’alternance au travers de la formation scolaire, puis, de l’apprentissage et de la formation continue. C’est dans les années 80 que les premières MFR ont vu le jour en Polynésie. La MFR de Vairao fait ainsi partie des pionnières.

En novembre dernier, Nicole Bouteau avait visité l’Union Nationale des Maisons Familiales Rurales (UNMFREO), en métropole. L’UNMFREO accompagne les MFR polynésiennes depuis 2018 en matière de formation des directions et équipes pédagogiques avec pour objectif d’augmenter les niveaux de qualification et de formation des personnels. A l’occasion de cette rencontre, la ministre a évoqué l’évolution de la carte des formations. Il s’agit d’une volonté exprimée par certaines MFR de Polynésie de développer de nouvelles offres de formation notamment dans le domaine du tourisme.

L’année 2020 verra la réhabilitation de la MFR de Tahaa ainsi que les études relatives au déplacement de la MFR section filles de Vairao.

 

//