Examen destiné aux professionnels de la conduite des véhicules multi-transports à Rangiroa

2019-05-03T15:34:26+00:003 mai 2019|

En application de la loi de Pays du 29 mars 2018, l’obtention d’une licence multi-transports est désormais obligatoire afin de permettre aux professionnels du transport des archipels des Australes, Tuamotu-Gambier et Marquises, d’exercer une activité de transport de moins de 10 passagers et le cas échéant, avec le même véhicule adapté, une activité de transport de marchandises.

Les conducteurs des véhicules devront obtenir une attestation de qualification professionnelle. Cette attestation remplace le certificat de capacité professionnelle à la conduite de taxis, de véhicules de remise, de véhicules de service particularisé et de véhicules de transport touristique de moins de 10 places. Elle est délivrée à l’issue de la réussite de deux épreuves écrites et d’un oral devant un jury.

L’attestation de qualification professionnelle garantit l’acquisition d’un niveau de professionnalisme indispensable à l’activité de transports terrestres et donne le droit à la délivrance d’une carte professionnelle, sous réserve d’une mise en exploitation d’une licence multi-transports.

Cette carte professionnelle est obligatoire pour exercer dans l’archipel des Tuamotu-Gambier en toute sécurité (autorisation administrative d’exercer avec la licence véhicule multi-transports, qui permet au professionnel d’assurer son activité et sa clientèle). En effet, il convient de rappeler qu’en ce qui concerne les contrats d’assurances, l’absence de carte professionnelle constitue souvent une exclusion de garantie pour les dommages au véhicule et aux salariés du transporteur.

Une session d’examen pour l’obtention de l’attestation de qualification professionnelle à la conduite des véhicules multi-transports a ainsi été organisée, du 24 au 26 avril derniers, sur l’atoll de Rangiroa. Un jury composé d’agents de la direction des transports terrestres, du service du tourisme et du service de la traduction et de l’interprétariat, s’est déplacé spécialement pour cette première session organisée dans l’archipel des Tuamotu-Gambier.

Au total, 33 candidats, dont 2 de Tikehau et 3 de Mataiva, se sont déplacés spécialement pour l’occasion et se sont présentés le mercredi pour passer les épreuves écrites. Les oraux se sont déroulés durant la journée de jeudi. Finalement, 30 personnes ont obtenu la qualification requise pour l’exploitation de leurs véhicules, soit un taux de réussite de 90%.

Le Tavana hau de l’archipel des Tuamotu, Terii Seaman, qui a participé à cette première session d’examen à Rangiroa en tant qu’observateur, prendra le relais de la direction des transports terrestres pour l’organisation des prochaines sessions d’examens qui se dérouleront sur l’archipel des Tuamotu-Gambier et présidera le jury.

//