Equipement : bus électriques et transport debout

2019-12-12T11:23:53+00:0012 décembre 2019|

Le  ministre de l’Equipement, René Temeharo, a présenté, mercredi, les nouveaux autobus urbains électriques exploités sur la ligne 2 Outumaoro – Arue et le dispositif du transport des passagers debout.

« C’est un grand évènement car c’est la première fois, dans les collectivités françaises de la zone Pacifique, que ce type de véhicules est destiné au transport en commun », a déclaré René Temeharo

Afin de permettre au plus grand nombre de découvrir ces nouveaux véhicules dès leur mise en service, le transport à bord des 7 autobus électriques qui circuleront sur la ligne 2 Outumaoro – Collège d’Arue sera d’ailleurs gratuit, pour tout le monde, le jeudi 12 décembre. Afin  également de réduire le temps d’attente aux arrêts de bus et de prendre en charge davantage de passagers aux heures de forte affluence, les usagers de la ligne 2 Outumaoro – Collège d’Arue pourront voyager dans ces nouveaux autobus qui sont aussi spécialement aménagés pour le transport debout.

La ligne 2 Outumaoro – Collège d’Arue est desservie entre 4h et 19h du lundi au vendredi. En outre, afin d’améliorer la qualité du service public, les horaires de cette ligne sont affichés aux bornes d’arrêts voyageurs desservis.

Cette ligne dessert l’ensemble de la zone urbaine de Papeete, zone désormais comprise entre le giratoire de la Mairie de Punaauia sur la côte Ouest (RT1 au PK 9,800) et le giratoire du collège d’Arue sur la côte Est (RT2 au PK 4,800). Cette extension permet d’harmoniser les zones tarifaires avec les zones pour lesquelles il est autorisé de voyager debout.  Le tarif maximum pour un aller simple sur la ligne 2 a été fixé à 200 Fcfp.

« Ces autobus, spécialement aménagés pour le transport urbain, vont aussi prendre en charge des passagers debout sur certains itinéraires choisis par le Pays, pour leurs conditions de circulation favorables. Il s’agit principalement des lignes urbaines de l’agglomération de Papeete. Je vous précise, dès à présent, que le transport scolaire et les lignes interurbaines, telles que les lignes Taravao-Papeete ne sont pas concernées par cette mesure. Le code de la route et la règlementation sur les véhicules de transport en commun sont d’ailleurs clairs sur ce point : le transport d’enfants de moins de 12 ans, debout, est interdit » a également précisé le ministre de l’Equipement, dans son discours.

En complément de ces mesures, des systèmes de transport intelligent seront prochainement exploités dans ces véhicules. Ces outils augmenteront la fiabilité du service. En effet, le délégataire de service public (la société RTCT) a investi dans des Systèmes d’aide à l’exploitation et à l’information voyageurs (SAEIV) qui permettront au conducteur de vérifier sa ponctualité et si besoin, de réguler ses arrêts en conséquence. L’ensemble de la flotte de véhicules en sera pourvue, ce qui permettra d’offrir aux usagers une information voyageurs en temps réel, disponible sur application mobile et site internet.

 

 

dossier de presse
//