Entretien avec Soraya Daou du CGEDD, et Michel Pelenc et Hector Hebert de SOLIHA

2019-11-15T15:45:42+00:0015 novembre 2019|

Le ministre du Logement et de l’Aménagement du territoire, Jean-Christophe Bouissou, a reçu l’inspectrice générale au CGEDD, Soraya Daou, et des représentants de la fédération nationale SOLIHA, Michel Pelenc et Hector Hebert.

A la suite de différentes rencontres au plan national entre Jean-Christophe Bouissou, les partenaires nationaux du secteur de l’habitat et les ministères nationaux de l’habitat, de la ville et de l’urbanisme, deux missions d’appui et d’échanges techniques sont actuellement en cours en Polynésie française.

Il s’agit d’une part, du Conseil Général de l’Environnement et du Développement Durable (CGEDD) du ministère de l’environnement et de la transition énergétique et d’autre part des représentants de la Fédération nationale SOLIHA (solidarité dans l’Habitat) spécialisée dans la rénovation et la gestion de logements privés à la destination de familles aux ressources modestes en difficultés d’habitat.

L’entretien, en présence de Mahieddine Hedli et Emmanuelle Thénot de la Délégation à l’Habitat et à la Ville, a porté sur les avancées du Pays en matière de relance de la construction de logement, sur l’avancement des projets de rénovation urbaine, la mise en œuvre prochaine du SAGE et la démarche d’élaboration de la stratégie habitat du Pays.

Le ministre a insisté sur l’importance du secteur de l’habitat privé qui est bien souvent occupé par des familles aux ressources modestes, pour lesquelles la collectivité doit pouvoir intervenir utilement pour améliorer leurs conditions d’habitat. L’habitat indigne est également au cœur des préoccupations du ministre avec la nécessité de mieux outiller et organiser l’action publique pour réduire les poches d’insalubrité dans l’habitat et reloger dignement et durablement les familles dans le besoin, sous conditions de ressources.

Ainsi, Soraya Daou intervient en Polynésie française dans le cadre d’un séminaire de travail pour mettre en place un cadre méthodologique et des outils de traitement de l’habitat indigne adaptés à la Polynésie française. Cette priorité de l’action publique partagée entre le Pays, l’Etat et les communes s’inscrit dans une démarche plus globale d’élaboration d’un plan de lutte contre l’habitat indigne en Polynésie française (mesure retenue au titre du Livre Bleu Outre-mer et priorité du Plan Logement outre-mer au plan national en cours d’élaboration).

La mission d’appui de Michel Pelenc et Hector Hebert porte sur un retour d’expériences dans le champ de la rénovation de l’habitat privé dégradé. Cette mission permettra aux deux experts d’avoir une première approche de la situation de l’habitat privé dégradé et d’identifier quelques premières mesures à prendre en Polynésie française.

SOLIHA regroupe 150 structures locales adhérentes spécialisées dans le domaine de la rénovation de l’habitat privé dégradé, en métropole, dans les DOM et en Nouvelle-Calédonie. La fédération accompagne 58 000 ménages dans leurs projets de réhabilitation de leurs logements, gère en direct 27 000 logements sociaux et a assuré en 2018 la maîtrise d’œuvre de travaux pour la rénovation de 2 320 logements à finalité sociale.

 

//