Entretien avec l’état-major de la gendarmerie

2019-03-08T11:39:33+00:008 mars 2019|

Le colonel de gendarmerie Frédéric Boudier et son état-major ont reçu, jeudi, le président de la Polynésie française, Edouard Fritch, le Vice-président, Teva Rohfritsch, et le président de l’Assemblée de la Polynésie française, Gaston Tong Sang, à la gendarmerie de Faa’a.

Le commandement de la gendarmerie a en effet souhaité présenter le tableau général de la délinquance en Polynésie française. Globalement, la délinquance a baissé en Polynésie en 2018. Toutefois, il y a des points sur lesquels les pouvoirs publics doivent redoubler d’efforts, en particulier pour les violences aux personnes et les infractions routières.  Sur la base de ces statistiques, le commandement de la gendarmerie définira notamment ses axes de lutte et de prévention.

Le président Fritch qui a beaucoup apprécié cette matinée d’échanges avec les forces de sécurité a confirmé au colonel que le Pays mettra à disposition une parcelle de terrain, située dans la vallée de Tipaerui, pour l’installation d’une fourrière pour véhicules. Compte tenu de la multitude des délits dus à l’état alcoolique de conducteurs, le gouvernement et les gendarmes ont également longuement échangé sur les moyens de lutte contre ce fléau.