Enlèvement du voilier échoué sur la plage de Lafayette à Arue

2020-09-30T15:28:03+00:0030 septembre 2020|

Suite à l’échouement du voilier « Turning Point » sur la plage de Lafayette, à Arue, dans la matinée du 22 septembre, la Direction Polynésienne des Affaires Maritimes (DPAM) a rapidement mis en œuvre un plan d’actions visant à permettre son enlèvement.

Les premières évaluations sur place réalisées par les services de la DPAM dès le lendemain de l’événement ont mis en évidence la nécessité de mobiliser des moyens conséquents pour permettre le retrait du navire. Celui-ci est en effet échoué haut sur le trait de côte et victime de voies d’eau dont l’importance est difficile à estimer.

La DPAM a immédiatement organisé un appel d’offres visant à sélectionner une entreprise de travaux maritimes susceptible de réaliser l’ensemble des opérations de sécurisation et de déséchouement. La société Ti Ai Moana a été choisie parmi les différents candidats, choix motivé par sa capacité à mettre en œuvre des moyens d’enlèvement adaptés et notamment un ponton grue susceptible de supporter et transporter le navire si cela s’avérait nécessaire.

Considérant la situation météorologique fort heureusement favorable, il a été décidé, pour ne prendre aucun risque, de procéder à l’enlèvement en deux étapes.

La première consiste à préparer et sécuriser le navire, en retirant l’eau présente à bord, en désensablant la quille du navire et en colmatant toutes les entrées d’eau possibles sur le pont et la coque. Ces opérations sont programmées aujourd’hui et se concluront par l’installation des sangles de tractions qui viendront ceinturer l’ensemble de la coque.

Dès l’achèvement de cette phase, une tentative de déchouement du navire aura lieu demain, jeudi 1er octobre, alors qu’une fenêtre favorable en termes d’intensité de la houle est prévue par Météo-France.

Cette opération mobilisera deux navires de travaux maritimes, leur équipage ainsi qu’une équipe de trois plongeurs. Une fois le voilier déséchoué, il sera remorqué jusqu’au port de Papeete où il sera sécurisé.

 

//